MEMOIRE SANGLANTE


Une minute de silence

A+ A

Bakou, 20 janvier (AZERTAC). Le 20 Janvier à midi (heure locale), à Bakou et sur tout le territoire de l’Azerbaïdjan, une minute de silence a été observée en mémoire des victimes du 20 Janvier 1990, de leur côté, les navires et les trains ont actionné leurs sirènes.

Conformément aux traditions de solennité observées à l’occasion de l’anniversaire de la tragédie du « Janvier sanglant » , des cérémonies commémoratives se sont tenues dans toutes les villes, régions et villages de la République, et dans tous les établissements publics, les drapeaux nationaux ont été mis en berne.

Des centaines de milliers d’habitants de la capitale et des représentants du corps diplomatique se sont rendus ce 20 janvier sur l’Allée des Patriotes ; ils ont honoré la mémoire des fils héroïques de la Patrie, puis ont déposé des œillets rouge sur leurs tombes, des œillets qui sont devenus le symbole de leur sacrifice.

Que Dieu les comble de ses grâces !

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules