POLITIQUE


Un nouveau sabotage commis par la presse arménienne

A+ A

Bakou, 21 janvier (AZERTAC). Les médias d’Arménie ont diffusé le 20 janvier des informations dans lesquelles ils allèguent qu'un groupe de diversion des forces armées azerbaïdjanaises aurait violé le cessez-le-feu sur la ligne de contact au moyen de sabotages opérés sur le territoire du Haut-Karabagh, et en conséquence desquels l’armée arménienne aurait subi des pertes humaines.

L'armée arménienne a enregistré des victimes à cause du faible niveau de discipline régnant dans les unités militaires, et en raison de la grave dégradation des relations entre officiers et soldats, ainsi qu'entre conscrits de l'Arménie et ceux originaires du Haut-Karabagh.

Le Ministère de la Défense de la République d’Azerbaïdjan a officiellement déclaré qu’aucun incident n’avait été enregistré sur la ligne de contact entre les forces armées adverses. Les informations des médias arméniens ne relèvent que de la désinformation et de la diversion.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules