POLITIQUE


Communiqué de presse du Ministère des Affaires étrangères

A+ A

Au lieu de dénoncer la politique de nettoyage ethnique de l’Arménie contre les Azerbaïdjanais, ses crimes contre l’humanité, l’expulsion de la population azerbaïdjanaise du Haut-Karabagh de leurs terres natales et les actions provocatrices de ce pays entravant les négociations de paix, l’organisation Freedom House, qui tente de se présenter comme le gardien des droits de l’homme et des libertés fondamentales, a donné place dans son rapport au soi-disant régime fondé par Erevan sur les territoires occupés de l’Azerbaïdjan et a inclus même ce régime dans son «calendrier de l'évaluation», en ignorant la politique d’agression de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan. Tout cela manifeste clairement la partialité de cette organisation et affirme qu’elle est loin de ses idéaux humanistes et vise une politique d’oppression, en restant indifférente à la tragédie du peuple azerbaïdjanais. Avec une telle approche, l’organisation Freedom House et ses partisans montrent leur position partiale et enlèvent leurs masques.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules