POLITIQUE


Le groupe de travail spécial sur la détermination du statut juridique de la mer Caspienne a tenu sa 35e réunion à Astana

A+ A

Bakou, 31 janvier (AZERTAC). Le groupe de travail spécial des vice-ministres des affaires étrangères des Etats riverains de la mer Caspienne, chargé de l’élaboration de la Convention sur le statut juridique de la mer Caspienne, a tenu sa 35e réunion les 28-30 janvier à Astana, capitale du Kazakhstan.

Selon le communiqué adopté conformément aux conclusions de la réunion K. Saribaï, vice-ministre des Affaires étrangères de la République du Kazakhstan, ayant présidé la réunion, a dit qu’il y avait de sérieux progrès dans les activités du groupe de travail spécial.

Le chef de la délégation kazakhe a souligné la nécessité de déployer le maximum d’efforts afin de préparer le 4e Sommet de la Caspienne, ainsi que d’intensifier l’efficacité du travail sur le projet de la Convention sur le statut juridique de la mer Caspienne.

Lors de la réunion le projet du document final du 4e Sommet de la Caspienne a été l’objet d’une large discussion et d’un accord. Les délégations sont convenues d’accélérer l’achèvement des accords multilatéraux en cours de préparation.

Les participants de la réunion ont échangé de vues sur la méthodologie de détermination des premières lignes dans la mer Caspienne afin de mettre en œuvre les accords conclus jusqu’ici, discuté les schémas cartographiques concernés.

Les parties ont qualifié de positifs les résultats des négociations menées. Les délégations ont présenté leurs remerciements à la République du Kazakhstan d’avoir organisé cette réunion à haut niveau.

La date et le lieu de la prochaine réunion du groupe de travail spécial seront négociés par les canaux diplomatiques.

La délégation azerbaïdjanaise a été conduite par Khalaf Khalafov, vice-ministre des Affaires étrangères.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules