POLITIQUE


Des membres du Congrès des Azerbaïdjanais en Suède ont assisté à une manifestation contre la demande de la communauté assyrienne de la Suède visant à ériger un monument en l’honneur des victimes du soi-disant «génocide arménien et assyrien»

A+ A

Bakou, 4 février (AZERTAC). Des membres du Congrès des Azerbaïdjanais en Suède (CAS) ont assisté à une manifestation contre la demande de la communauté assyrienne de la Suède visant à ériger en banlieue de Stockholm, un monument en l’honneur des victimes du soi-disant «génocide arménien et assyrien».

Selon le CSA, les représentants du Congrès et les membres de la diaspora turque ont protesté contre l’érection d’un monument en hommage des événements n’ayant aucune base juridique et ont revendiqué de mettre fin à la discrimination vis-à-vis de la population turque et musulmane de Stockholm.

Le président du CAS Emil Mirzayev a déclaré, lors de son interview aux médias locaux, que le Congrès des Azerbaïdjanais en Suède, lui-même, avait adressé à la municipalité de Botkyrka sa demande de débloquer un terrain pour ériger un monument à la mémoire des victimes du génocide perpétré dans la ville de Khodjaly en Azerbaïdjan. Il a noté que la tragédie de Khodjaly avait été reconnue en tant que génocide par certains pays et organisations internationales des droits de l’homme.

La demande de révision du Congrès des Azerbaïdjanais en Suède a été soumise à la municipalité de Botkyrka

 

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules