MEMOIRE SANGLANTE


L’agence de presse roumaine AGERPRES a publié un article consacré au 22e anniversaire de la tragédie de Khodjaly

A+ A

Bucarest, 14 février (AZERTAC). A l’initiative de l’ambassade d’Azerbaïdjan en Roumanie l’agence de presse AGERPRES a publié un article intitulé «L’injustice historique» consacré au 22e anniversaire de la tragédie de Khodjaly. L’auteur de l’article est Dumitru Bala, président de l’Association d’amitié Roumanie- Azerbaïdjan.

"Le Haut-Karabagh est une partie des domaines ancestraux de l'Azerbaïdjan » est écrit dans l’article.

Dans l’article, l’auteur parle des revendications politiques des Arméniens pour le Haut-Karabagh, de la poursuite du mouvement séparatiste commencé en 1988 au Haut-Karabagh par l’activité militaire des groupes terroristes arméniens depuis la fin de 1990 et du massacre commis à Khodjaly par les Arméniens. L’auteur a souligné qu’à la suite de l’agression militaire de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan plus de 20 mille Azerbaïdjanais ont été tués, 100 milles personnes ont été blessées, 50 milles personnes sont devenues handicapées. Suite à la guerre plus d’un million d’Azerbaïdjanais ont été expulsés de leurs foyers natals, des centaines de villages ont été détruits, pillés et brûlés.

«20% des territoires de l’Azerbaïdjan sont sous l’occupation des forces armées arméniennes. Les Arméniens ont détruits les monuments historiques et culturels, les mosquées et les cimetières des Azerbaïdjanais dans les territoires occupés» a-t-on lu dans l’article.

«Les organisations internationales ont adopté des décisions et des résolutions relatives à l’occupation des territoires azerbaïdjanais par les forces armées arméniennes. Des négociations bilatérales pour le règlement pacifique du conflit sont en cours. Mais, à cause de la position non constructive de l’Arménie ces négociations n’ont encore aucun résultat» écrit l’auteur dans l’article.

Pour plus d’information cliquez sur le lien : http://www1.agerpres.ro/ots/2014/02/14/nedreptatea-istorica-10-39-33

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules