POLITIQUE


Les perspectives de la coopération dans différents domaines ont fait l’objet des discussions entre l’Azerbaïdjan et le Mozambique

A+ A

Bakou, 25 février (AZERTAC). Le ministre azerbaïdjanais de Affaires étrangères Elmar Mammadyarov a été, dans le cadre de sa visite à la région sud-africaine, en République du Mozambique où il s’est entretenu avec Oldemiro Baloi, ministre des Affaires étrangères de ce pays.

Selon le service de presse du Ministère des Affaires étrangères, les opportunités de développer la coopération entre l’Azerbaïdjan et le Mozambique dans les domaines politique, économique, culturel, éducatif et énergétique ont été l’objet des discussions et les questions régionales et internationales d’intérêt commun ont fait l’objet d’un échange de vues lors de l’entretien.

Donnant des informations sur la situation actuelle des négociations concernant le règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh, Elmar Mammadyarov a fait savoir que suite à ce conflit 20% des territoires azerbaïdjanais avaient été occupés et plus d’un millions d’Azerbaïdjanais, ayant subi un nettoyage ethnique, s’étaient réduits à l’état de réfugiés et de personnes déplacées.

Le ministre azerbaïdjanais a mis en relief que les quatre résolutions adoptées par le Conseil de sécurité des Nations Unies concernant le règlement du conflit n’étaient pas respectées par l’Arménie et que le pays agresseur poursuivait sa politique d’agression.

Elmar Mammadyarov a souligné qu’il était possible de former des spécialistes du Mozambique, d’effectuer un échange d’expérience dans les domaines éducatif, pétro-gazier et d’autres et que les diplomates et les autres spécialistes du Mozambique pouvaient étudier à l’Université ADA et a invité Oldemiro Baloi, ministre de Affaires étrangères du Mozambique à une visite en Azerbaïdjan.

Déclarant qu’il acceptait avec plaisir l’invitation, Oldemiro Baloi a dit que la visite d’Elmar Mammadyarov à la région sud-africaine revêtait une importance particulière pour son pays.

Il a fait savoir qu’il existait de larges opportunités pour le développement de la coopération bilatérale avec l’Azerbaïdjan qui bénéficiait d’un rôle important et d’une économie dynamique dans la région, soulignant la nécessité de mettre en place une base juridique bilatérale en ce sens. Oldemiro Baloi a accentué que le Mozambique était intéressé par la présence des entreprises azerbaïdjanaises et l’attirance des investissements azerbaïdjanais dans son pays.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules