MEMOIRE SANGLANTE


Chine : comémoration en mémoire des victimes du génocide de Khodjaly

A+ A

Pékin, 25 février (AZERTAC). La cérémonie de commémoration en mémoire des victimes du génocide de Khodjaly s’est tenue aujourd’hui à l’ambassade azerbaïdjanaise en Chine. Réunissant les Azerbaïdjanais résidant dans ce pays et les étudiants, la cérémonie a débuté par une minute de silence pour saluer la mémoire des victimes du génocide de Khodjaly.

Soulignant que le génocide de Khodjaly est l’un des grands crimes contre l’humanité, l’ambassadeur azerbaïdjanais a déclaré qu’à la suite de la politique des nationalistes arméniennes pour réaliser leur rêve d’une Grande Arménie, 613 Azerbaïdjanais dont 106 femmes, 63 enfants et 70 vieillards ont été tués pendant la tragédie de Khodjaly. Ces gens ont été tués avec une cruauté et brutalité particulière - brûlés, scalpés, la tête et d’autres parties du corps coupées, les yeux crevés, les femmes enceintes éventrées. Les atrocités commises à Khodjaly est un crime contre l’humanité. Ayant un carcatère d’extermination physique, intentionnelle, la tragédie de Khodjaly peut être jugé, conformement au droit international, comme un génocide.

Il a déclaré que le gouvernement azerbaïdjanais mène la politique cohérentes et réfléchies pour transmettre les vérités du génocide de Khodjaly à la communauté internationale et pour sa reconnaissance comme génocide. Suite à cette politique, plusieurs pays et organisations internationales ont reconnu la tragédie de Khodjaly comme un génocide.

Lors de cette cérémonie, les informations ont été fournies sur la campagne internationale « Justice pour Khodjaly » lancée par Leyla Aliyeva, vice-présidente de la Fondation Heydar Aliyev, et sur la site internet www.huojiali.com afin d’informer la communauté internationale sur ce génocide.

Les témoins et survivants des événements du conflit de Karabagh ont abordé les atrocités commises par les Arméniens. Les participants ont noté que les auteurs de ce génocide seront tôt ou tard punis. L’Azerbaïdjan mène une politique visant à libérer ses territoires, étant fidel aux négociations de paix, le pays accorde une grande attention à la construction de l’armée et au renforcement de la capacité de combat de ses Forces Armées.

Les vidéos reflétant la tragédie de Khodjaly ont été projetées lors de cette cérémonie.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules