MEMOIRE SANGLANTE


La mémoire des victimes du génocide de Khodjaly a été commémorée en Inde

A+ A

Bakou, 26 février (AZERTAC). L’ambassade d’Azerbaïdjan en Inde, au Népal, au Sri Lanka, aux Maldives, au Bangladesh et au Bhoutan a organisé des cérémonies commémoratives consacrées au 22e anniversaire de la tragédie de Khodjaly.

La cérémonie a débuté par une minute de silence pour saluer la mémoire des victimes de la tragédie de Khodjaly.

Saluant la délégation arrivée en Inde pour participer à la réunion de la Commission intergouvernementale Inde - Azerbaïdjan, l'ambassadeur Ibrahim Hadjiyev a déclaré que le génocide de Khodjaly était un crime le plus douloureux commis par les Arméniens contre l’humanité à la fin du XXe siècle.

Le coprésident de la Commission, le ministre azerbaïdjanais de l'environnement et des ressources naturelles Husseingoulou Baghirov a fourni des informations sur le génocide de Khodjaly et a déclaré que suite au massacre commis par les forces armées arméniennes dans la nuit du 25 au 26 février 1992, 613 personnes, dont 106 femmes, 63 enfants et 70 personnes âgées ont été tués et 1 275 personnes ont été prises en otage. Il a noté que la tragédie avait été reconnue comme un génocide par de nombreux Etats.

Des informations ont été également données sur les mesures prises dans le cadre de la campagne «Justice pour Khodjaly» mise en œuvre à l’initiative de Mme Leyla Aliyeva, vice-présidente de la Fondation Heydar Aliyev, coordinatrice générale pour le Dialogue interculturel du Forum de la Jeunesse de la Conférence islamique pour le Dialogue et la Coopération.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules