MEMOIRE SANGLANTE


Un appel adressé au Parlement européen sur la reconnaissance du génocide de Khodjaly

A+ A

Bakou, 26 février (AZERTAC). L’Association azerbaïdjanaise en Finlande (AAF) a organisé une exposition «Lé génocide de Khodjaly est la plus grande tragédie du XXe siècle», consacrée au génocide de Khodjaly.

Une minute de silence en mémoire des victimes du génocide de Khodjaly a été observée à la cérémonie d’ouverture de l’exposition.

Des livres publiés par la Fondation Heydar Aliyev, des brochures, ainsi que des photos et un film documentaire reflétant le massacre ont été présentés à l’exposition. Les participants de la cérémonie ont fait un appel au Parlement européen sur la reconnaissance du génocide de Khodjaly. Cet appel a été envoyé au parlement finlandais et aux ambassades étrangères accréditées dans ce pays.

La présidente de l’Association des femmes azerbaïdjanaises en Finlande, Arzou Ogtay, est intervenue à la cérémonie d’ouverture. Elle a abordé les racines historiques de la tragédie de Khodjaly perpétrée il y a 22 ans et a noté que les Arméniens méprisaient les Turcs depuis des siècles.

L’ambassadeur de Turquie en Finlande Adnan Başağa a souligné que la tragédie de Khodjaly était dans le même rang que les massacres les plus sanglants de l’humanité tels que Khatin, Liditsa, Oradur.

Le professeur de l’Université Tampere, Mina Eray, a fait savoir que tout au long de l’histoire les Arméniens avaient commis des atrocités contre les Turcs et les Azerbaïdjanais

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules