MEMOIRE SANGLANTE


L’article «Khodjaly est un crime contre l’humanité» a été publié sur le site de l'Union Latino- Américaine des Agences d'informations (ULAN)

A+ A

Bakou, 27 février (AZERTAC). L’article intitulé «Khodjaly est un crime contre l’humanité» de Mammad Ahmadzade, ambassadeur d’Azerbaïdjan en Argentine, a été publié sur le site de l'Union Latino- Américaine des Agences d'informations (ULAN), a-t-on appris auprès de l’ambassade.

Dans l’article, l’ambassadeur donne des informations sur le génocide de Khodjaly et ses graves conséquences, l’agression de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan, la campagne «Justice pour Khodjaly» mis en œuvre afin de transmettre à la communauté internationale les réalités sur Khodjaly, les documents sur le conflit du Haut-Karabagh adoptés par les organisations internationales, ainsi que l’état actuel des négociations sur la résolution de ce conflit.

L’auteur écrit que le génocide de Khodjaly, considéré comme l’un des massacres les plus horribles dans l’histoire de l’humanité, a été commis dans la ville de Khodjaly, il y a 22 ans.

Les forces armées arméniennes, épaulées par le régiment 366 de l’armée de l’ex - URSS ont envahi, dans la nuit du 25 au 26 février 1992, la ville de Khodjaly en perpétrant des férocités sans précédent et ont massacré des centaines d’Azerbaïdjanais. A la suite de ce massacre, 613 civils dont 106 femmes, 63 enfants ont été tués cruellement. Parmi eux, 56 personnes ont été tuées avec une cruauté particulière, 8 familles ont été entièrement exterminées, 25 enfants ont perdu leurs deux parents, 130 enfants ont perdu l’un de leurs parents, 1275 personnes ont été prises en otage et le sort de 150 personnes est inconnu jusqu’aujourd’hui.

L’ambassadeur indique que le génocide de Khodjaly n’était pas un événement occasionnel commis dans le contexte du conflit commencé par l’Arménie pour annexer la région du Haut-Karabagh de la République d’Azerbaïdjan, mais c’était un massacre planifié. Khodjaly était le point culminant de l’agression arménienne. À la suite de cette agression le Haut-Karabagh et sept régions adjacentes, en total 20% des territoires de l’Azerbaïdjan reconnus au niveau international ont été occupés et plus d’un million d’Azerbaïdjanais sont devenus réfugiés et personnes déplacés dans leur propre pays.

Rappelons que l’ULAN est l’une des principales agences nationales de presse régionales. Les agences de presse «TELAM» de l’Argentine, «ABI» de la Bolivie, «AGENCIA BRASIL » du Brésil, «PRENSA LATINA» du Cuba, «ANDES» de l’Equateur, «AGN» du Guatemala, «NOTIMEX» du Mexique, «IP» du Paraguay et «AVN» du Venezuela sont membres de cette union.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules