MEMOIRE SANGLANTE


La Fondation libyenne des droits de l'homme a publié une déclaration relative au génocide de Khodjaly

A+ A

Bakou, 28 février (AZERTAC). La Fondation libyenne des droits de l'homme a publié une déclaration relative au génocide de Khodjaly.

Il est stipulé dans la déclaration que Fondation libyenne des droits de l'homme condamne fermement la tragédie de Khodjaly commise par les forces armées arméniennes, lors de laquelle 613 personnes, dont 106 femmes, 63 enfants, 70 vieillards ont été tués avec cruauté, 1275 personnes ont été prises en otage et le sort de 150 personnes est inconnu jusqu’aujourd’hui.

Les copies de la déclaration ont été envoyées au Congrès général national libyen et à l’Organisation des Nations Unies.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules