MEMOIRE SANGLANTE


Le projet «Solidarité sociale» de la campagne «Justice pour Khodjaly» continue

A+ A

Bakou, 14 mars (AZERTAC). Le projet «Solidarité sociale» a été lancé dans le cadre de la campagne «Justice pour Khodjaly», a-t-on appris auprès du Centre régional pour l’Eurasie du Forum de la Jeunesse de la Conférence Islamique pour le Dialogue et la Coopération.

Dans le cadre du projet, on a décidé d’attribuer de l’aide sociale aux 25 jeunes qui ont perdu leurs deux parents suite au génocide de Khodjaly. Quatre jeunes ont déjà trouvé l’emploi à «ASAN xidmət». Certains d’entre eux reçoivent des aides financières des pouvoirs exécutifs des arrondissements de Binagadi et de Narimanov.

En même temps, les jeunes, qui souhaitent continuer leurs études, peuvent participer aux cours de formation organisés par le Centre régional pour l’Eurasie du Forum de la Jeunesse de la Conférence Islamique pour le Dialogue et la Coopération.

En plus, les communautés religieuses - la Mosquée «Machadi Dadach», les sanctuaires «Mir Mövsüm Ağa» et «Pir Hasan», «Beylagan Djardjiz», ainsi que le Bureau des Musulmans du Caucase, attribueraient des aides financières ponctuelles à 14 personnes.

La campagne internationale de sensibilisation «Justice pour Khodjaly» a été lancée le 8 mai 2008 – jour de l’occupation de Choucha, par Mme Leyla Aliyeva, vice-présidente de la Fondation Heydar Aliyev, coordinatrice principale pour le dialogue interculturel du Forum de la Jeunesse de la Conférence islamique pour le dialogue et la coopération.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules