POLITIQUE


Les ministères des Affaires étrangères d’Azerbaïdjan et de Roumanie ont signé un plan de consultation sur les questions bilatérales et internationales pour les années 2014-2015

A+ A

Bakou, 14 mars (AZERTAC). Des consultations politiques se sont tenues le 14 mars à Bakou avec la présence du vice-ministre azerbaïdjanais des affaires étrangères, Khalaf Khalafov et de son homologue roumain Bogdan Aurescu.

Selon le service de presse du Ministère des Affaires étrangères, lors de la réunion, les parties ont exprimé leur satisfaction du niveau actuel des relations entre l’Azerbaïdjan et la Roumanie et ont fait savoir que les relations entre les deux pays s’étaient hissées à un niveau stratégique.

Khalaf Khalafov a dit que le dialogue politique entre l’Azerbaïdjan et la Roumanie avait conduit à la création des opportunités pour la coopération dans les domaines de l’économie, de l’agriculture, de l’industrie, de l’industrie de défense, du tourisme, de la culture et de l’éducation. Il a souligné qu’il n’y avait aucune limite pour l’élargissement davantage des relations azerbaïdjano-roumaines. Le vice-ministre a insisté sur l’importance des relations interparlementaire pour l’extension des relations entre les deux pays. Khalaf Khalafov a également mis l’accent sur rôle important de l’Azerbaïdjan pour l’assurance énergétique de l’Europe.

Bogdan Aurescu a déclaré qu’il y avait de bonnes possibilités pour élargir les relations entre l’Azerbaïdjan et la Roumanie dans tous les domaines. «De ce point de vue les visites mutuelles sont très importantes. Il y a des conditions politiques favorables afin d’approfondir la coopération commerciale et économique entre les deux pays» a expliqué le vice-ministre roumain.

Khalaf Khalafov a noté que le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh était la seule menace pour la stabilité et le développement durable dans la région. Il a informé son homologue roumain sur l’histoire du conflit.

Bogdan Aurescu a dit que la Roumanie soutenait l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjanais et continuerait à le déclarer au sein de toutes les organisations internationales.

Lors de l’entretien, un échange de vues a eu lieu sur d’autres questions internationales et régionales.

A la fin, a été signé un plan de consultation sur les questions bilatérales et internationales pour les années 2014-2015 entre les ministères des Affaires étrangères d’Azerbaïdjan et de Roumanie.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules