SCIENCE ET TECHNOLOGIE


L’exposé d’une scientifique azerbaïdjanaise a suscité de l’intérêt à une conférence internationale

A+ A

Bakou, 9 avril (AZERTAC). Le professeur Rahila Gueïboullayeva, docteur en sciences philologiques, chef de la chaire de littérature de l’Université Slave de Bakou, a participé à une conférence internationale organisée à l’Institut finlandais de Rome dans le cadre du projet «Le patrimoine culturel» de l’Association internationale de sémiotique (AIS).

Mme Rahila Gueïboullayeva a fait savoir qu’elle avait été invitée par le président de l’Association internationale de sémiotique et en tant que membre du comité d’organisation à cette conférence lors de laquelle elle avait fait un exposé portant sur les célébrations de l’équinoxe de printemps, qui a suscité un grand intérêt chez les participants.

Au total 25 exposés a été présentés lors de la conférence qui a réuni des savants des universités de Finlande, de France, de Grèce, de Turquie et de Slovaquie.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules