CHRONIQUE OFFICIELLE


Entretien du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev et du guide suprême iranien Sayed Ali Khamenei

Téhéran, 9 avril (AZERTAC). Le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, s’est entretenu le 9 avril avec l’ayatollah Sayed Ali Khamenei, guide suprême de la République islamique d’Iran. Le guide suprême iranien s’est rappelé avec plaisir ses rencontres avec Heydar Aliyev, dirigeant historique du peuple azerbaïdjanais, et ses conversations sincères lors de ces rencontres. Il s’est dit convaincu que la visite du président azerbaïdjanais en Iran contribuerait à l’élargissement davantage de la coopération entre les deux pays. L’ayatollah Sayed Ali Khamenei a exprimé son espoir que les relations entre les deux pays se développeraient avec succès à l’avenir, marquant que la proximité et les origines communes entre les deux peuples et Etats apportaient leur contribution au développement des relations. Le guide suprême iranien a dit que son pays était pour le règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh dans le cadre de l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan. L’ayatollah Sayed Ali Khamenei a souligné que le président azerbaïdjanais bénéficiait d’une grande expérience et a souhaité l’abondance au peuple azerbaïdjanais.

Le président Ilham Aliyev a dit que les relations bilatérales se développaient avec succès, que les origines historiques, culturelles et religieuses entre les deux pays préparaient un terrain solide pour le développement des relations des deux pays. Le chef de l’Etat azerbaïdjanais a souligné que l’Azerbaïdjan et l’Iran se soutenaient au plan international, a porté à l’attention que la commission mixte mise en place jouerait un rôle important dans l’élargissement des relations économiques. Le président azerbaïdjanais a accentué l’importance d’élargir à l’avenir les liens entre les deux pays et peuples. Le président de la République a fait savoir qu’il ne fallait régler le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh, engendré de l’agression arménienne, que dans le cadre de l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan, qu’à la base des normes et des principes du droit international. Le président Ilham Aliyev a souligné que les deux Etats bénéficiaient d’une volonté politique pour le développement des relations, se disant convaincu que les liens entre les deux pays s’élargiraient dans les années à venir.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter