POLITIQUE


La contribution de l’économie azerbaïdjanaise à la sécurité énergétique en Europe a été l’objet des discussions d’une rencontre au Conseil des Ministres

A+ A

Bakou, 29 avril (AZERTAC). Le Premier ministre de la République d’Azerbaïdjan, M. Artour Rassizadé, s’est entretenu le 29 avril avec M. Zlatko Lagumdzija, ministre des Affaires étrangères de la Bosnie-Herzégovine.

Selon le service de presse du Conseil des Ministres, lors de l’entretien il a été souligné que l’économie azerbaïdjanaise, évoluant à un rythme croissant, jouait un rôle actif dans l’assurance de la sécurité énergétique en Europe, en même temps elle apportait son appui à la prospérité de l’économie de la Bosnie-Herzégovine. Il a été noté que l’élargissement des relations politiques, économiques et culturelles, l’interaction dans les questions internationales et régionales avait l’impact sur le développement réussi des relations entre les deux pays. En discutant des travaux effectués et des tâches à réaliser, les parties ont souligné que l’élargissement de la coopération des représentants des secteurs public et privé dans les domaines de l’énergie, de l’investissement, de l’infrastructure, du commerce, du tourisme et dans les autres secteurs de l’économie, ainsi que celle au sein de l’Union européenne, était conforme aux intérêts des deux pays.

Abordant le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh, les parties ont mentionné que la Bosnie-Herzégovine soutenait toujours la position équitable de l’Azerbaïdjan lors des événements internationaux, que ce conflit ne devait être réglé que dans le cadre des normes du droit international, de l’intégrité territoriale et de l’inviolabilité des frontières de l’Azerbaïdjan.

Lors de l’entretien un échange de vues a eu lieu sur les questions d’intérêt commun.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules