POLITIQUE


Le directeur du bureau du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés en Azerbaïdjan a été à l’Administration de l’ombudsman

A+ A

Bakou, 3 mai (AZERTAC). La Médiatrice des droits de l’homme de la République d’Azerbaïdjan, Mme Elmira Suleymanova, s’est entretenue avec Dag Sigurdsson, représentant en Azerbaïdjan du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Selon l’Administration de l’ombudsman, un échange de vues a eu lieu sur l’élargissement davantage de la coopération entre l’institution de l’ombudsman et le HCR en matière de défense des droits e l’homme des réfugiés et des personnes délacées.

L’ombudsman a souligné que les problèmes des réfugiés et des personnes déplacées étaient des priorités auxquelles était accordée une grande attention.

Dag Sigurdsson a hautement apprécié la coopération avec l’institution de l’ombudsman, soulignant l’importance de l’organisation des trainings pour les réfugiés et les personnes déplacées, ainsi qu’aux femmes, aux personnes âgées et aux enfants, l’assistance juridique gratuite.

L’ombudsman a porté à l’attention qu’elle avait un adjoint spécialement chargé de la défense des droits des migrants, des réfugiés et des personnes déplacées, qu’un paquet de propositions avait été préparé en matière de garantie de la défense de leurs droits et envoyé aux organismes compétents.

Lors de l’entretien Elmira Suleymanova a fait savoir qu’en tenant compte des anniversaires de l’adoption de la Convention de l’ONU sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et de la Convention relative aux droits de l’enfant, le thème de la 12e Conférence internationale des ombudsmans à Bakou avait été entièrement consacré aux questions relatives à la défense des droits de la femme et de l’enfant et elle a également ajouté que le projet de loi relatif à «la santé reproductive et la planification familiale», un des instruments législatifs récemment élaborés en vue de garantir de manière plus efficace les droits de l’homme, était en discussion lors des séances du Milli Medjlis.

Dag Sigurdsson a présenté ses remerciements pour l’échange de vues et les propositions très fructueux, exprimant son espoir que cette coopération serait poursuivie à l’avenir.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules