POLITIQUE


Déclaration du service de presse du Ministère des Affaires étrangères

A+ A

La déclaration du 3 mai des attachés de presse du haut représentant de l’Union européenne et du commissaire européen chargé de la politique de voisinage, à caractère politique, ne reflète pas la réalité et constitue une tentative de déformer l’essence principale de l’instruction judiciaire ouverte à l’égard de Raouf Mirgadirov, ainsi que de la présence de Leyla Younoussova et de son époux Arif Younoussov en tant que témoins dans ce procès.

L’instruction judiciaire lancée par le Parquet général de la République d’Azerbaïdjan n’a pas de rapport avec leur activité de journaliste ou bien sociale. Porter un jugement prématuré et faire des déclarations à motifs politiques pendant que l’instruction se poursuit n’est rien d’autre qu’une tentative d’intervenir dans l’instruction judiciaire et de lui faire pression, ce qui est également absolument inadmissible en termes de primauté de la loi.

Comme il est évident, Bakou a toujours soutenu le dialogue entre les communautés azerbaïdjanaise et arménienne de la région du Haut-Karabagh de la République d’Azerbaïdjan. Nous sommes convaincus que le dialogue intercommunautaire apportera une contribution majeure au processus de paix quant à l’établissement d’un climat de compréhension et de confiance réciproques.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules