POLITIQUE


L’ancien président de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE s’est familiarisé avec les conditions de vie des réfugiés et des personnes déplacées

A+ A

Bakou, 16 mai (AZERTAC). Dans le cadre de leur visite en Azerbaïdjan, M. Ricardo Migliori, ancien président de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE, et Antonio Loke, directeur de l’Institut italien pour l’Asie et la Méditerranée, ont rencontré les personnes déplacées vendredi 16 mai.

La délégation européenne a d’abord visité le foyer universitaire du Collège du management et de la technologie à Bakou. Les membres de la délégation ont été dans une pièce où vivait la famille d’Abbas Aliyev, déplacé de la région de Fuzouli.

Garay Farhadov, vice-président du Comité national chargé des affaires des réfugiés et des personnes déplacées, a informé les membres de la délégation sur les causes historiques et les conséquences du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh, des mesures prises pour résoudre les problèmes sociaux des réfugiés et des personnes déplacées. Il a été noté que suite à l’agression militaire de l’Arménie 20 % des territoires de l’Azerbaïdjan ont été occupés, plus d’un million d’Azerbaïdjanais sont devenus réfugiés et personnes déplacées.

L’ONU, l’OSCE, le Conseil de l’Europe et d’autres organisations internationales ont condamné à plusieurs reprises la politique d’agression de l’Arménie dans leurs décisions et résolutions.

La délégation européenne a été mise au courant des mesures prises afin d’améliorer les conditions de vie des réfugiés et des personnes déplacées. Il a été souligné que 82 quartiers avaient été construits pour les réfugiés et personnes déplacées où ont été installés plus de 180 milles personnes. Des travaux sont en cours en ce sens.

Puis, les membres de la délégation européenne ont trouvé la réponse à leur question.

Ensuite, ils se sont familiarisés avec les conditions de vie des réfugiés et des personnes déplacées installés temporairement dans la cité de Massazyr de la région d’Abcheron.

Ricardi Migliori et Antonio Loke se sont mis à une table de thé chez Archad Piriyev, déplacé de la région de Zanguilan, et ont visité le chantier d’une nouvelle école secondaire en cours de construction dans le quartier.

Nous croyons que les réfugiés et personnes déplacées retourneront bientôt dans leur terre natale et nous allons informer la communauté européenne sur l’état de ces gens, a souligné Ricardi Migliori.

La délégation européenne a hautement apprécié les mesures prises pour améliorer les conditions sociales des réfugiés et des personnes déplacées en Azerbaïdjan.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules