ECONOMIE


La mise en œuvre de la deuxième phase du projet de Chahdeniz contribuera de façon significative à l'économie de nombreux pays

A+ A

Bakou, 19 mai (AZERTAC). Le volume des investissements à réaliser dans le cadre de la deuxième phase de l’exploitation du géant gisement de gaz «Chahdeniz», ainsi que de la création et de l’élargissement des infrastrutures de l’acheminement du gaz à travers l’Azerbaïdjan et la Turquie est estimé à 46,5 milliards de dollars, a déclaré Natig Aliyev, ministre azerbaïdjanais de l’énergie, lors de son interview au magazine «The Business Year».

Le coût de la deuxième phase de l’exploitation de ce gisement constitue environ 27 milliards de dollars, l’élargissement du terminal Sangatchal et du gazoduc du Caucase du Sud - 6,5 milliards de dollar et la construction du gazoduc Transanatolien - 13 milliards de dollars, a fait savoir le ministre.

La mise en œuvre de la deuxième phase du projet de Chahdeniz contribuera de façon significative à l'économie de nombreux pays, y compris l’Azerbaïdjan, la Turquie, la Géorgie, l’Italie, la Grèce et l’Albanie, a conclu Natig Aliyev.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules