POLITIQUE


La lutte commune contre le terrorisme entre l’Afghanistan et l’Azerbaïdjan a fait l’objet des discussions

A+ A

Bakou, 19 mai (AZERTAC). Les membres de la commission de la politique juridique et de la construction de l’Etat du Milli Medjlis de la République d’Azerbaïdjan ont rencontré, lundi 19 mai, la délégation de l’Assemblée nationale de la République islamique de l’Afghanistan, en visite en Azerbaïdjan.

Lors de la rencontre le président de la commission de la politique juridique et de la construction de l’Etat du Milli Medjlis, Ali Husseynli, a parlé des relations amicales entre les deux pays, faisant savoir que la lutte pour l’indépendance reliait les deux peuples. Les deux pays ont connu une histoire d’indépendance dure et pleine de luttes. C’est ravissant que les deux pays se sont soutenus même pendant les moments les plus pénibles.

Ali Husseynli a dit que le développement des liens interparlementaires durant les dernières années contribuerait à l’élargissement davantage des relations entre les deux pays. Il a présenté ses remerciements à la partie afghane de soutenir la lutte que l’Azerbaïdjan menait pour son intégrité territoriale. Il a souligné que le peuple afghan, lui aussi, œuvrait pour le rétablissement de la paix dans son pays.

Le président de la commission des relations internationales de la Chambre haute du parlement afghan, Nisar Ahmed Hares, a accentué que l’amitié et la coopération entre les deux pays suscitaient la satisfaction. Il a déclaré que l’Afghanistan souffrait depuis de longues années de l’extrémisme, du trafic illicite de stupéfiants et du terrorisme. Bien que des mesures importantes eussent été prises pour le rétablissement de la paix dans le pays, aucun résultat n’a été obtenu.

Le président de la commission des relations internationales de la Chambre haute du parlement afghan a souligné qu’en tenant compte de tout cela, l’Afghanistan avait l’intention d’établir une coopération avec les pays «moteurs» de l’Asie pour réussir à résoudre ce problème. Il a dit que ce n’était pas par hasard que leur première visite se réalisait en Azerbaïdjan, marquant que ce pays se classait parmi les plus actifs dans la lutte contre le terrorisme.

Il a été noté qu’il était prévu de tenir une grande conférence internationale à Kaboul avec la participation de plusieurs pays en vue de lutte contre l’extrémisme, le trafic illicite de stupéfiants et le terrorisme. Les moyens de solution de ce problème feront l’objet des discussions lors de la conférence.

La partie azerbaïdjanaise a accepté avec plaisir de participer à cette conférence et a souligné qu’il apporterait son soutien à toute démarche faite pour le rétablissement de la paix et de la stabilité dans le monde.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules