POLITIQUE


Conseil des Ministres: rencontre avec les représentants de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe

A+ A

Bakou, 20 mai (AZERTAC). M. Ali Hassanov, vice-Premier ministre de la République d’Azerbaïdjan, président du Comité d’Etat pour les réfugiés et les personnes déplacées, a rencontré mardi 20 mai les représentants de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe.

Ali Hassanov a informé les membres de la délégation européenne sur le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh et ses conséquences. «A la suite des processus politiques dans le Caucase du Sud depuis 200 ans, les Azerbaïdjanais ont été expulsés à plusieurs reprises de leurs terres natales et ont subi le nettoyage ethnique et la déportation.

Suite de l’agression militaire de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan le Haut-Karabagh et sept régions adjacentes ont été occupés, plus d’un million d’Azerbaïdjanais sont devenus réfugiés et personnes déplacées dans leur propre pays, toutes les infrastructures ont été détruites dans les régions occupées.

Le conflit du Haut-Karabagh est aujourd’hui le problème le plus douloureux de l’Azerbaïdjan. Il existe un cadre juridique complet pour le règlement de ce conflit. En 1993, le Conseil de Sécurité de l’ONU a adopté quatre résolutions revendiquant le règlement pacifique du conflit, le retrait immédiat et sans réserve des forces armées arméniennes des territoires occupés et le retour des réfugiés et des personnes déplacées à leurs foyers natals. La politique d’agression de l’Arménie a été condamnée dans les décisions et résolutions adoptées par le Conseil de l’Europe, l’OTAN, l’Organisation de la Coopération islamique, le Parlement européen et d’autres organisations internationales. Cependant, les négociations qui se poursuivent plus de 20 ans avec la médiation du Groupe de Minsk de l’OSCE, n’ont aucun résultat à cause de la position non constructive de l’Arménie.

Le gouvernement azerbaïdjanais prend des mesures pour résoudre les problèmes des réfugiés et des personnes déplacées. Jusqu’à présent, 82 quartiers ont été construits, des conditions de logement et de vie de 180 mille de réfugiés et personnes déplacées ont été améliorées et ce processus se poursuit» a expliqué Ali Hassanov.

Les parlementaires européens ont insisté sur le développement dynamique de l’Azerbaïdjan. «Nous allons augmenter nos efforts pour le règlement pacifique du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh. C’est important de transmettre à la communauté internationale les informations sur la position équitable de l’Azerbaïdjan à l’égard du règlement pacifique du conflit» ont-ils fait savoir.

Les membres des parlements norvégien et islandais ont hautement apprécié les mesures prises pour améliorer les conditions sociales des réfugiés et des personnes déplacées en Azerbaïdjan.

Ensuite, le livre «Soins du Président envers les réfugiés et les personnes déplacées» et des disques sur la politique de nettoyage ethnique contre les Azerbaïdjanais en Arménie et les conséquences de l’occupation des territoires azerbaïdjanais par les forces armées arméniennes ont été remis aux membres des parlements islandais et norvégien.

Soulignons que les représentants de l’APCE devraient rencontrer les réfugiés et les personnes déplacées installés temporairement dans le foyer universitaire du Collège du management et de la technologie dans l’arrondissement de Binagadi et dans le bourg de Muchfigabad de l’arrondissement de Garadagh.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules