POLITIQUE


Le Centre de recherches sur l’Azerbaïdjan a tenu sa première réunion au sujet de «L’Azerbaïdjan-modèle de tolérance religieuse»

A+ A

Trento, 22 mai (AZERTAC). Un centre de recherches sur l’Azerbaïdjan s’est ouvert dans la ville de Trento, capitale du Trentin-Haut-Adige, région autonome d’Italie.

L’ambassadeur d’Azerbaïdjan en Italie Vaguif Sadigov, le président du groupe interparlementaire d’amitié Italie-Azerbaïdjan Sergio Divina, le maire de la ville de Levico Terme Michele Sartori et d’autres ont été présents à la cérémonie d’ouverture.

L’objectif principal de l’ouverture du Centre est de promouvoir les recherches sur l’Azerbaïdjan, d’organiser des conférences, débats, des séminaires et des formations sur le pays.

Le Centre a organisé sa première réunion dans la ville de Trento. Une «table ronde» au sujet de «L’Azerbaïdjan-modèle de tolérance religieuse» a eu lieu avec le soutien de l’ambassade d’Azerbaïdjan en Italie.

L’ambassadeur Vaguif Sadigov a hautement apprécié l’ouverture du Centre de recherches sur l’Azerbaïdjan. L’ambassadeur a souligné que le Centre aurait un rôle important pour transmettre les réalités azerbaïdjanaises au peuple italien.

Ensuite, s’est tenue la présentation du livre «Les religions en Azerbaïdjan» dont l’auteur est Giovanni Bensi.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules