POLITIQUE


La rencontre trilatérale des ministres des affaires étrangères azerbaïdjanais, turc et turkmène s’est soldée par l’adoption de la Déclaration de Bakou

Bakou, 26 mai (AZERTAC). Les ministres des affaires étrangères de la République d’Azerbaïdjan, de la République de Turquie et du Turkménistan, Elmar Mammadyarov, Ahmet Davutoglu et Rachid Meredov, se sont réunis pour leur première rencontre trilatérale lundi à Bakou.

La rencontré s’est soldée par l’adoption de la Déclaration de Bakou.

Dans la déclaration il est écrit que les parties ont mis en valeur le rôle important des relations d’amitié s’appuyant sur le patrimoine culturel commun, les racines historiques et les valeurs morales traditionnelles dans la mise en œuvre des objectifs communs et l’élimination des menaces et des défis contemporains, exprimant leur satisfaction du développement des relations entre les trois pays s’appuyant sur le respect réciproque de leur souveraineté et l’intégrité territoriale et le soutien mutuel, soulignant l’importance de développer la coopération dans les domaines politique, sécuritaire, économique, commercial, énergétique, humanitaire et de transport, y compris ceux de la culture, de la science, de la santé, de l’éducation, du tourisme et du sport. Les parties sont convenues de poursuivre les consultations sur les importantes questions régionales et internationales entre les ministères des Affaires étrangères, ainsi que dans le cadre des Nations Unies, de l’Organisation de coopération islamique et d’autres organisations internationales. Les ministres se sont déclarés prêts à soutenir la candidature de leurs pays au sein des Nations Unies et d’autres organisations internationales, marquant que la coopération entre les trois pays contribuerait à la paix, la sécurité, la stabilité, l’évolution économique et le bien-être régionales et internationales.

Dans le document il est noté que les parties ont mis en relief qu’elles intensifieraient leur coopération dans la lutte contre le terrorisme, l’extrémisme et à toutes ses formes, la criminalité organisée transnationale, le trafic illicite de stupéfiants et d’armes, la traite des êtres humains et l’immigration clandestine. Elles ont confirmé leurs engagements concernant le développement davantage, par le moyen des initiatives de projets conjoints et de coopération, des relations dans différents domaines, surtout dans ceux de l’énergie, du commerce, des transports, de la culture, du tourisme, de l’éducation et de la protection de l’environnement

Dans la déclaration il est mis en valeur que les parties ont souligné la portée des projets énergétiques et de transports existants entre la République d’Azerbaïdjan, la République de Turquie et le Turkménistan, ont marqué l’importance de participer aux projets conjoints de grande envergure en vue d’assurer la sécurité et la diversification énergétiques, accentuant qu’elles poursuivraient la coopération en matière de protection de l’héritage historique et du patrimoine culturel.

Il y est également noté que les parties ont déclaré la nécessité d’organiser régulièrement des rencontres trilatérales visant à renforcer le dialogue politique, la coordination, à cimenter la coopération dans les questions régionales et internationales.

Selon la déclaration la prochaine rencontre aura lieu à la mi-2014 à Achgabat.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules