POLITIQUE


La première dame d’Azerbaïdjan Mehriban Aliyeva a visité les catacombes de Rome restaurées avec le soutien de la Fondation Heydar Aliyev

A+ A

Vatican, 2 juin (AZERTAC). La première dame d’Azerbaïdjan, la présidente de la Fondation Heydar Aliyev, Mme Mehriban Aliyeva, a visité lundi le Mausolée de Sainte-Hélène et les catacombes de Rome restaurées avec le soutien financier de la Fondation. 

La première dame d’Azerbaïdjan a été informée que la Mausolée avait été construit par l’empereur Constantin en l’honneur de sa mère, la reine sainte Hélène. Il abrite de nombreux objets exposés intéressants.

Au cours des fouilles archéologiques réalisées dans les catacombes du mausolée ont été découverts des objets anciens appartenant à cette époque-là ainsi qu’à sainte Hélène et qui sont conservés même aujourd’hui. Les œuvres qui y sont abritées revêtent une grande importance historique.

Ensuite, Mme Mehriban Aliyeva a visité les catacombes romaines en cours de restauration avec le soutien financier de la Fondation Heydar Aliyev. La présidente de la Fondation a été informée que les catacombes des Saints Marcellin et Pietro n’étaient pas encore entièrement étudiées. Parmi près de 60 catacombes autour de la ville de Rome, elles sont considérées comme les monuments les plus importants pour le monde chrétien. Les travaux de restauration en cours accroissent l’importance des catacombes, les plus beaux exemplaires du patrimoine artistique de Rome.

Rappelons que la restauration des catacombes romaines se réalise conformément à l’accord bilatéral signé en 2012 entre la Fondation Heydar Aliyev et le Saint-Siège. Cette démarche de la Fondation est qualifiée par la presse et la communauté italiennes de contribution cruciale au développement du dialogue interreligieux et interculturel.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules