CHRONIQUE OFFICIELLE


Le président Ilham Aliyev a reçu la délégation conduite par le membre du Parlement britannique,représentant commercial du Bureau du Premier Ministre du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord en Azerbaïdjan, au Kazakhstan et au Turkménistan VIDEO

A+ A

Bakou, 3 juin (AZERTAC). Le président de la République d’Azerbaïdjan, M. Ilham Aliyev, a reçu mardi la délégation conduite par M. Charles Hendry, membre du parlement britannique, représentant commercial du Bureau du Premier Ministre du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord en Azerbaïdjan, au Kazakhstan et au Turkménistan.

Le président de la République a présenté ses remerciements pour le message de félicitations du Premier ministre britannique David Cameron adressé au 21e Salon international de pétrole et de gaz de la Caspienne, soulignant l’importance de la coopération entre les deux pays, notamment dans le secteur énergétique.

Le chef de l’Etat a accentué qu’il existait des relations partenariales solides entre l’Azerbaïdjan et la Grande-Bretagne dans le domaine économique et que la coopération des deux pays s’était développée avec succès depuis de longues années.

Abordant le développement de la coopération entre les deux pays dans le domaine non énergétique, le président Ilham Aliyev a fait savoir qu’il existait de bonnes opportunités pour renforcer des relations dans les domaines des technologies de l’information et de la communication et de l’éducation.

Le président de la République a souligné que la coopération économique entre les deux pays avait fait l’objet des discussions lors de sa récente rencontre avec une délégation parlementaire britannique.

Le membre du parlement britannique, le représentant commercial du Bureau du Premier Ministre du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord en Azerbaïdjan, au Kazakhstan et au Turkménistan, M. Charles Hendry, a présenté ses remerciements au président Ilham Aliyev pour ses opinions exprimées au 21e Salon international de pétrole et de gaz de la Caspienne sur la Grande-Bretagne, surtout sur le pétrolier britannique BP, faisant savoir que son pays était intéressé par l’élargissement de la coopération avec l’Azerbaïdjan dans plusieurs domaines .

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes