SCIENCE ET TECHNOLOGIE


La mise en place d’une nouvelle base de données sur la flore azerbaïdjanaise a fait l’objet des discussions

A+ A

Bakou, 9 juin (AZERTAC). La directrice de l’Institut de botanique de l’Académie Nationale des Sciences d’Azerbaïdjan (ANSA), le professeur Valida Alizadé, a rencontré les représentants de la Fondation Succov, les docteurs Sébastian Schmidt et Til Dietevia, la représentante de l’Université Arndt de l’Allemagne, le docteur Sabrina Rilke.

Selon le département de l’information et de l’innovation scientifiques de l’Institut de botanique de l’ANSA, lors de la rencontre les visiteurs ont donné des informations sur les recherches qu’ils effectuent, ont manifesté leurs derniers succès obtenus pour mettre en place une base de données moderne.

Les travaux importants effectués en ce sens dans le cadre de la coopération internationale à l’Institut de botanique pendant les dernières années, surtout la diffusion des informations et des photos de la collection herbary de l’institut sur la base de données virtuelles européenne, ont suscité un grand intérêt.

Lors de la rencontre les parties se sont mises d’accord sur la coopération et l’élaboration de nouveaux projets pour mettre en place une nouvelle base de données sur la flore azerbaïdjanaise.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules