POLITIQUE


La 12e conférence internationale des médiateurs des droits de l’homme a débuté à Bakou

A+ A

Bakou, 18 juin (AZERTAC). Bakou accueille la 12e conférence internationale des médiateurs des droits de l’homme portant sur «Le rôle des institutions nationales des droits de l'homme pour assurer les droits des femmes».

Organisée sous l’égide de l’UNESCO, la conférence rassemblée de plus de 30 médiateurs des droits de l’homme, d’experts, de représentants des organisations internationales, de juristes provenant de 15 pays de l’Europe, de l’Asie et de l’Amérique.

Au début de la conférence, Elmira Suleymanova, la médiatrice des droits de l’homme d’Azerbaïdjan, a évoqué les reformes mises en œuvre dans le pays en matière de protection des droits de l’homme et des succès obtenus en ce sens.

Ali Hassanov, vice-Premier ministre de la République d’Azerbaïdjan, président du Comité d’Etat pour les réfugiés et les personnes déplacées, a détaillé les mesures prises pour la protection des droits de femme dans le pays. «Les femmes azerbaïdjanaises ont toujours joué un rôle actif dans la vie sociopolitique du pays. Ce n’est pas un hasard que l’Azerbaïdjan est le premier pays dans l’Orient à avoir accordé le droit de vote aux femmes», a-t-il précisé.

Le vice-Premier ministre a également abordé le fait de violation des droits de plus d’un million d’Azerbaïdjanais expulsés de leurs foyers ancestraux suite à l’agression militaire de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan.

Déclaration de Bakou devrait être adoptée à la fin de la conférence qui se déroulera jusqu’au 20 juin.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules