POLITIQUE


Le rapporteur spécial sur les droits de l'homme des personnes déplacées internes a exhorté le Conseil de Sécurité de l’ONU à assurer la mise en œuvre des résolutions relatives au conflit du Haut-Karabagh

A+ A

Bakou, 18 juin (AZERTAC). Une réunion informelle du Conseil de Sécurité des Nations Unies s’est tenue selon la formule Arria sur le sujet de «La protection des personnes déplacées : défis et rôle du Conseil de Sécurité».

Le rapporteur spécial des Nations Unies pour les droits de l'homme des personnes déplacées internes, Chaloka Beyani, est intervenu à cette réunion organisée à l’initiative de l’Australie et du Chili. Il a évoqué sa visite en Azerbaïdjan en mai dernier, et a exhorté le Conseil de Sécurité de l’ONU à assurer la mise en œuvre des résolutions relatives au conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh.

Lors de son discours, le rapporteur spécial des Nations Unies pour les droits de l'homme des personnes déplacées internes, Chaloka Beyani, a détaillé sa visite récente en Azerbaïdjan dont un million de sa population ont subi les expulsions forcées, il y a 20 ans. Ch. Beyani a souligné que le Conseil de Sécurité de l’ONU devait assurer la mise en œuvre de ses résolutions concernant le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh.

Les représentants azerbaïdjanais ont eux aussi pris la parole. Ils ont informé les participants sur l’expulsion des Azerbaïdjanais suite à l’agression militaire de l’Arménie.

Le représentant permanent d’Australie auprès de l’ONU a mis l’accent sur la présidence réussie de l’Azerbaïdjan au Conseil de Sécurité de l’ONU et ses contributions aux activités du Conseil.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules