CHRONIQUE OFFICIELLE


Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev a reçu le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov VIDEO

A+ A

Bakou, 18 juin (AZERTAC). Le président de la République d’Azerbaïdjan, M. Ilham Aliyev, a reçu mercredi M. Sergueï Lavrov, ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie.

Le président Ilham Aliyev a souligné que les relations bilatérales entre l’Azerbaïdjan et la Russie se développaient avec succès et de manière dynamique, se disant convaincu que la présente visite en Azerbaïdjan du ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, apporterait sa contribution au renforcement davantage des relations des deux pays. Le président de la République a accentué que les relations entre les deux pays revêtaient un caractère stratégique, ajoutant que l’Azerbaïdjan et la Russie coopéraient avec succès dans tous les domaines. Le président Ilham Aliyev a dit que la visite de son homologue russe Vladimir Poutine en Azerbaïdjan l’année dernière avait donné un nouvel élan au développement des relations, que les négociations et l’échange de vues menés dans le cadre de la même visite avaient été très fructueux en termes de développement ultérieur de la coopération entre les deux pays. Le président de la République a dit que les deux pays entretenaient une coopération fructueuse aussi au niveau des parlements et des ministères. Le président Ilham Aliyev s’est déclaré convaincu que les deux pays ne ménageraient pas leurs efforts pour le développement des relations en faveur du bien-être des deux peuples et des deux pays.

Sergueï Lavrov, ministre russe des affaires étrangères, a transmis les sincères salutations du président russe Vladimir Poutine au chef de l’Etat azerbaïdjanais. Il a dit se souvenir avec plaisir de la visite en Azerbaïdjan du président russe Vladimir Poutine l’année dernière et des rencontres organisées lors de cette visite. Sergueï Lavrov a déclaré partager les opinions du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev sur le fait que les relations entre les deux pays revêtaient un caractère stratégique, que la coopération se poursuivait avec succès dans les domaines économique, d’investissement, humanitaire et d’autres. Le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov a également évoqué que dans le cadre de la visite officielle du président Vladimir Poutine en Azerbaïdjan a été signé un programme sur la coopération humanitaire. Il a fait savoir que l’Azerbaïdjan et la Russie coopéraient avec succès au niveau régional et international et que ce sujet avait fait l’objet des discussions lors de la rencontre d’aujourd’hui avec le ministre des affaires étrangères. Sergueï Lavrov a dit que lors des discussions un échange de vues avait eu lieu sur le prochain sommet des pays riverains de la mer Caspienne, ainsi que la rencontre l’année dernière des présidents azerbaïdjanais et arménien relative au règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh, les activités des co-présidents du Groupe de Minsk de l’OSCE. Il a ajouté qu’ils avaient également discuté des questions communes se posant devant les deux pays à l’ONU, l’OSCE et au Comité des Ministres du Conseil de l’Europe, présidé actuellement par l’Azerbaïdjan.

Le président Ilham Aliyev a une fois encore présenté ses remerciements à la partie russe d’avoir soutenu la candidature de l’Azerbaïdjan lors des élections au Conseil de sécurité des Nations Unies et a souligné avec succès qu’une coopération réussie s’était réalisée ente les deux pays durant les périodes de présidence de l’Azerbaïdjan à cet organisme. Le président de la République a mis en valeur l’importance de la présidence de l’Azerbaïdjan au Comité des Ministres du Conseil de l’Europe en termes de promotion de la position et des priorités de l’Azerbaïdjan à la communauté européenne. Le président Ilham Aliyev s’est dit persuadé que les deux pays coopéreraient étroitement aussi au long de la présidence de l’Azerbaïdjan à cet organisme.

Le président de la République a présenté ses remerciements pour les salutations de son homologue russe Vladimir Poutine et a demandé au ministre des affaires étrangères de lui transmettre les siennes.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes