POLITIQUE


Bakou : la 23e session annuelle de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE poursuit ses travaux avec des réunions de commission

A+ A

Bakou, 30 juin (AZERTAC). La 23e session annuelle de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE à Bakou, consacrée au processus de réforme Helsinki+40, poursuit ses travaux, lundi 30 juin, par des réunions de commission.

La troisième journée de la session a débuté par la réunion de la commission générale des affaires politiques et de la sécurité.

La réunion a été ouverte par Azay Gouliyev, député du Milli Medjlis, vice-président de la commission, qui a donné des informations sur l’ordre du jour de la réunion.

Ensuite, les représentants de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE, provenant de différents pays, ont fait des propositions sur les amendements au projet de résolution élaboré par la députée finlandaise Pia Kauma.

Mme Asa Lindestam, déléguée de la Suède à l’Assemblée parlementaire, a souligne la nécessité d’employer le mot «crise» dans la résolution.

Le député canadien Ghislain Maltais a mentionné l’importance de régler les conflits par des moyens pacifiques, de réviser, dans le contexte des droits de l’homme, le respect pour les droits fondamentaux, les libertés de religion, de parole et d’expression.

Le représentant du Kirghizistan Tchounoubay Toursounbekov a porté à l’attention que l’OSCE était une plateforme importante pour le règlement des conflits, mettant l’accent sur l’importance de poursuivre les négociations de manière bilatérale et multilatérale.

 

X X X

 

Le projet de résolution élaboré par Roger Williams, rapporteur britannique, a été l’objet des discussions lors de la réunion de la commission générale des questions économiques, de la science, de la technologie et de l’environnement, présidée par Roza Aknazarova, responsable de la délégation kirghize à l’Assemblée parlementaire de l’OSCE.

21 amendements proposés au projet de résolution ont fait l’objet des discussions. Les amendements couvrent en particulier l’égalité des sexes, l’environnement, le développement économique, l’amélioration des conditions de travail dans un certain nombre de pays, l’accord de plus d’attention par les Etats à la politique du marché du travail, l’assurance de la sécurité énergétique, la protection des ressources spéciales, la réduction des déchets alimentaires, l’application des technologies scientifiques, et d’autres questions.

Lors de la réunion un échange de vues a eu lieu sur les amendements au projet sur «la protection et le développement des droits sociaux et économiques dans la région de l’OSCE», dont l’auteur est Victor Gouminski, chef de la délégation biélorusse à l’Assemblée parlementaire de l’OSCE.

Ensuite, les amendements au projet de résolution sur «la région de confiance et de cohabitation : le 40e anniversaire de l’OSCE», élaboré par Mme Doris Barnett, chef de la délégation allemande à l’Assemblée parlementaire de l’OSCE, ont été l’objet des discussions. La nécessité d’organiser une conférence relative à l’avenir de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE a été mis en valeur dans le document.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules