POLITIQUE


La conférence internationale «La lutte contre la corruption : normes internationales et pratiques nationales» débute à Bakou

A+ A

Bakou, 30 juin (AZERTAC). Dans le cadre de la présidence d’Azerbaïdjan du Comité des Ministères du Conseil de l’Europe, une conférence internationale «La lutte contre la corruption : normes internationales et pratiques nationales» a débuté à Bakou ce lundi 30 juin. Le gouvernement azerbaïdjanais, le Groupe d'Etats contre la corruption (GRECO) et l'Académie internationale de lutte contre la corruption (IACA) du Conseil de l'Europe sont représentés à cette conférence.

Les procureurs généraux de la Turquie, l’Albanie, la Moldavie, la Croatie, la Géorgie, la Principauté de Monaco et du Liechtenstein, les ministres de la justice de la Bosnie-Herzégovine, l’Albanie et la Croatie, les dirigeants des institutions spécialisées dans la lutte contre la corruption de la France, la Pologne, la Lituanie, la Macédoine et la Serbie, le directeur de la Direction générale des Droits de l’Homme et de l’Etat de Droit du Conseil de l’Europe, le président du GRECO, le secrétaire de l’IACA, le président de l’Association internationale des Procureurs (AIP), le secrétaire général de l’Association internationale des autorités Anti-corruption (AIPP) prennent part à la conférence.

Pendant son discours, le procureur général Zakir Garalov a déclaré que la présidence de l’Azerbaïdjan au Comité des Ministres du Conseil de l’Europe était une parfaite illustration de la fidélité de ce pays aux valeurs démocratiques.

Ramiz Mehdiyev, chef de l’administration présidentielle de la République d’Azerbaïdjan, a évoqué les succès obtenus dans le pays en matière de lutte contre la corruption et a fait savoir qu’avec les ordonnances du Président de la République des institutions importantes, y compris la Direction général pour la lutte contre la corruption auprès du Parquet général et le Service «ASAN», avaient été créés en ce sens.

Ensuite, l’académicien Ramiz Mehdiyev a lu le message du Président de la République, Ilham Aliyev, adressé aux participants de la conférence.

Puis, sont intervenus Philippe Boillat, directeur général la Direction générale des Droits de l’Homme et de l’Etat de Droit, Marin Mrcela, président du GRECO, Martin Kreutner, doyen et secrétaire Exécutif de l’IACA et Fouad Alasgarov, chef du département de la coordination de services d’application de loi de l’Administration présidentielle,

La cérémonie d’ouverture a été suivie des réunions plénières «L’application de la législation anti-corruption en Azerbaïdjan et son rôle pour l’augmentation de l’efficacité du système judiciaire» et «Les mesures préventives dans la lutte contre la corruption : Service «ASAN» - modèle de l’Azerbaïdjan».

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules