SCIENCE ET TECHNOLOGIE


L’exposé d’un scientifique azerbaïdjanais a suscité de l’intérêt lors du 3e Symposium international sur l’éducation d’histoire

A+ A

Bakou, 30 juin (AZERTAC). La Turquie a accueilli le 3e Symposium international sur l’éducation d’histoire dans la ville de Sakarya du 25 au 27 juin.

Selon l’Institut de philosophie et de droit de l’Académie Nationale des Sciences d’Azerbaïdjan, le scientifique de cet établissement Faïg Alakbarov, docteur en philosophie, a présenté un exposé portant sur le thème «Les fondements philosophiques de la nouvelle histoire turque».

Dans son exposé, Faïg Alakbarov a parlé du rôle des scientifiques dans la formation des fondements philosophiques de la nouvelle histoire turque. Il a été noté que l’histoire turque devait être évaluée à nouveau, la culture et la civilisation turques devaient être proposées comme alternative à celles occidentales et orientales, l’enseignement de l’histoire des Etats turcs, de la philosophie d’histoire turque devait être indispensable.

Plus de 40 scientifiques de Turquie et des pays étrangers ont été présents à ce symposium international organisé conjointement par l’Université de Sakarya et la municipalité de Buyuksehir de Sakarya.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules