POLITIQUE


Le vice-Premier ministre Ali Hassanov : Ce sont les refugiés et les personnes déplacées qui souffrent le plus du conflit du Haut-Karabagh

A+ A

Bakou, 2 juillet (AZERTAC). Le vice-Premier ministre de la République d’Azerbaïdjan, le président du Comité d’Etat pour les réfugiés et les personnes déplacées, M. Ali Hassanov, s’est entretenu le 2 juillet avec l’ambassadeur de l’Etat d’Israël en Azerbaïdjan, M. Rafaël Harpaz.

Selon le Comité d’Etat pour les réfugiés et les personnes déplacées, il a été souligné que la coopération mutuelle entre l’Azerbaïdjan et Israël dans tous les domaines s’était établie sur de bons fondements à cet entretien lors duquel les discussions ont surtout porté sur le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh, la situation réelle des réfugiés et des personnes déplacées en Azerbaïdjan, les travaux réalisés conformément aux ordonnances et aux instructions du président Ilham Aliyev pour la résolution de leurs problèmes.

Exprimant son regret pour la non-résolution du problème à cause de la position non-constructive de l’Arménie dans le règlement du conflit, l’inaction des organisations et des Etats chargés du règlement du conflit, le règne d’injustice causé par l’approche de deux poids deux mesures, dont les réfugiés et les personnes déplacées souffrent le plus, le président du Comité d’Etat a porté à l’attention que pourtant le président ainsi que le peuple azerbaïdjanais étaient pour le règlement du conflit par des moyens pacifiques et dans le cadre des normes du droit international.

Un échange de vues a eu lieu sur les moyens de règlement du conflit à cet entretien lors duquel il a été noté qu’aucun progrès n’avait été obtenu dans les activités du groupe de Minsk de l’OSCE durant la période écoulée, que l’Arménie, pays envahisseur, ne subissait pas de pression nécessaire, que l’indifférence envers les droits de plus d’un million de réfugiés et de personnes déplacées violés depuis plus de 20 ans suscitait la préoccupation. Il a été souligné qu’Israël avait été pour le règlement du conflit dans le cadre de l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan en soutenant toujours la position équitable de ce pays à l’échelle internationale et sa position était la même aujourd’hui.

L’ambassadeur a hautement apprécié le développement économique rapide en cours en Azerbaïdjan, les travaux réalisés en vue d’améliorer les conditions sociales des réfugiés et des personnes déplacées.

Le vice-Premier ministre Ali Hassanov a présenté ses remerciements au diplomate israélien de s’intéresser de près à la situation des réfugiés et des personnes déplacées en Azerbaïdjan, marquant que telles rencontres revêtaient vraiment une importance considérable.

Lors de l’entretien un échange de vues a eu lieu sur d’autres questions d’intérêt commun.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules