CULTURE


La conférence de haut niveau du Forum Asie-Europe sur le dialogue interculturel et interreligieux a lieu à Saint-Pétersbourg

A+ A

Bakou, 4 juillet (AZERTAC). La conférence de haut niveau du Forum Asie-Europe (ASEM) sur le dialogue interculturel et interreligieux a lieu à Saint-Pétersbourg.

Organisée dans le cadre de «l’Année de la culture» en Fédération de Russie par le Ministère de la Culture avec le soutien du Ministère des Affaires étrangères de ce pays, la conférence a entamé ses travaux le 3 juillet.

Les chefs des ministères et des organisations compétents des pays membres de l’ASEM, les représentants de différentes religions, des ministères de la Culture et des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, ainsi que des artistes et des scientifiques participent aux travaux de la conférence.

La tenue de la conférence portant sur le thème «La solidarité entre les civilisations comme une condition nécessaire du développement durable» constitue la partie intégrante importante des efforts internationaux visant à trouver des méthodes fructueuses d’éviter la destruction du potentiel positif de la diversité culturelle du monde. L’ASEM constitue un des espaces les plus convenables pour un tel dialogue comme un forum international ouvert en termes de relations non officielles des pays représentant les principales religions du monde.

La formation du dialogue interreligieux et interculturel, l’établissement de la compréhension mutuelle entre les communautés européennes et asiatiques, la mise en place de la plateforme générale pour l’assurance de l’interaction constructive de différentes traditions culturelles et religieuses figurent parmi les principaux objectifs de la conférence.

L’ordre du jour de la conférence a appelé les interventions de M. Igor Margoulov, vice-ministre russe des Affaires étrangères, M. Mikhaïl Chvydkov, représentant spécial du président de la Fédération de Russie pour la coopération culturelle internationale, ainsi que des représentants des confessions chrétienne, islamique et juive.

M. Polad Bubuloglou, président du Fonds interétatique de coopération humanitaire, ambassadeur d’Azerbaïdjan en Russie, a informé les participants sur l’histoire de fondation et le fonctionnement du fonds. Il a souligné que le fonds ne faisait pas de politique et mettait en avant des projets humanitaires servant à la hausse de la compréhension mutuelle, de la tolérance, au développement des relations culturelles.

M. Polad Bulbuloglou a parlé de la coexistence de différentes religions en paix, du soutien de l’Etat aux communautés religieuses en Azerbaïdjan. Il a dit qu’un centre religieux et culturel d’orthodoxie et une synagogue avaient été construits aux frais de l’Etat en Azerbaïdjan, conformément aux instructions du président Ilham Aliyev, et mis en service des communautés religieuses.

L’ambassadeur a exhorté les pays membres de l’ASEM à être plus actifs au sein des organisations internationales pour défendre le règlement équitable des conflits interétatiques.

L’ASEM regroupe 51 pays, dont 30 de l’Europe et 21 de l’Asie.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules