NOUVELLES IMPORTANTES


Le Président Ilham Aliyev était présent à la cinquième réunion des chefs des missions diplomatiques

A+ A

Bakou, 7 juillet (AZERTAC). La cinquième réunion des chefs des missions diplomatiques s’est tenue le 7 juillet au Ministère des Affaires étrangères de la République d’Azerbaïdjan. 

Le Président Ilham Aliyev était présent à cette réunion.

En ouvrant la réunion, le ministre des Affaires étrangères, Elmar Mammadyarov, a déclaré que fondée par Heydar Aliyev, dirigeant historique du peuple azerbaïdjanais, la stratégie de la politique étrangère azerbaidjanaise qui se poursuit et se développe aujourd’hui avec succès, a conduit le pays à renforcer de plus en plus sa notoriété sur la scène internationale, à être reconnu en tant que partenaire fiable, à adhérer aux organisations internationales, et à devenir l’initiateur de grands projets et événements dans la région.

Le ministre a fourni des informations sur les réalisations du système de ministère des Affaires étrangères obtenues depuis la quatrième réunion. Il a porté à l’attention qu’il y a actuellement des ambassades azerbaïdjanaises dans 57 pays du monde, ses représentations permanentes au sein de 5 organisations internationales, 9 consulats généraux, 7 bureaux de représentation et 7 consulats honoraires. Et le pays accueille aujourd’hui les ambassades provenant 58 pays, 4 consulats généraux, 10 consulats honoraires et 20 représentations des organisations internationales. Il a également noté que le règlement du conflit arméno – azerbaïdjanais du Haut Karabagh demeure toujours comme la priorité de la politique étrangère. Il a exprimé sa confiance que les membres des missions diplomatiques feraient tous leurs efforts pour exercer avec dignité leurs fonctions afin de mettre en œuvre la politique visant à assurer les intérêts nationaux.

Le président azerbaïdjanais a prononcé une allocution lors de cette réunion.

Le chef d’Etat azerbaïdjanais a déclaré que la politique étrangère azerbaïdjanaise se distingue par son intransigeance et son indépendance. Que le développement réussi du pays et l’établissement de son indépendance entière au cours des dernières années, nous ont permis de pouvoir prendre notre position sur la scène internationale et de défendre nos intérêts nationaux. Le Président azerbaïdjanais a insisté sur le fait que la politique étrangère azerbaïdjanaise a été reconnue par la communauté internationale, le nombre des pays désirant à coopérer avec nous a augmenté considérablement, que l’Azerbaïdjan s’est présenté dans le monde en tant qu’ami et partenaire fiable. Evaluant l’élection de notre jeune Etat indépendant au Conseil de sécurité de l’ONU comme un événement important, le chef d’Etat azerbaïdjanais a apprécié cela comme le grand chemin parcouru du pays dans un court laps de temps. Pendant les deux ans de sa présidence au conseil de sécurité, l’Azerbaïdjan a défendu et défendra désormais le droit et la justice. Insistant sur l’image positive du pays, le président a apprécié le rôle important des organismes diplomatiques à ces réalisations.

Déclarant que la priorité de la politique étrangère était le règlement du conflit arméno – azerbaïdjanais du Haut Karabagh, le président Ilham Aliyev a souligné avec regret qu’il n’y avait pas de résultats en ce sens. Le président azerbaïdjanais a déclaré que l’Azerbaïdjan voulait résoudre ce conflit par la voie de paix, mais il a également noté que la position non- constructive de l’Arménie, l’inertie du droit international et la dominance du facteur de puissance, n’excluaient pas de solution militaire de ce conflit. Pour cette raison, le président a indiqué que la politique cohérente pour la construction de l’armée était correcte.

Le président Ilham Aliyev a déclaré que les fonctions des diplomates étaient, tout d’abord, de transmettre à la communauté internationale les vérités sur le Haut Karabagh et du khanat d’Erevan. Il a souligné une fois de plus qu’il était tout à fait impossible de créer le deuxième Etat arménien sur le territoire de l’Azerbaïdjan, et que l’Azerbaïdjan ne le lui permettrait jamais.

Abordant de grandes orientations de la politique étrangère, le président Ilham Aliyev a noté que les relations bilatérales et multilatérales avec les pays voisins, sauf l’Arménie, ont été établies dans un environnement sain, sur une base d’égalité et solide. Soulignant l’importance de se réfléchir constamment à la recherche de nouvelles formes de coopération, le président azerbaïdjanais a évoqué les relations avec les pays musulmans et a noté que l’Azerbaïdjan contribuait au renforcement de la solidarité islamique.

Insistant sur le fait que les pays européens étaient nos partenaires traditionnels, le président a mis en valeur des possibilités pour le développement des relations bilatérales avec ces pays. La coopération avec les pays asiatiques se développait rapidement au cours les dernières années, a-t-il dit.

Le chef d’Etat n’a pas oublié les relations avec les organisations internationales, et a mis un accent sur l’importance des activités des organisations de diaspora avec les ambassades. Le président Ilham Aliyev a attiré l’attention sur les réalisations dans le domaine de la diplomatie énergétique et a insisté sur ses impacts positifs à la politique étrangère. Il a dit que le pays a une politique fondée à une approche conceptuelle et solide, sur laquelle s’appuient les réalisations du pays.

Le président azerbaïdjanais a souhaité aux diplomates plein succès dans leurs missions futures.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules