POLITIQUE


Le journal italien «İl Messaggero» : «La réputation internationale du Président azerbaïdjanais Ilham Aliyev a renforcé la coopération politique»

A+ A

Bakou, 14 juillet (AZERTAC). Un article sur les relations azerbaïdjano- italiennes a été publié dans le journal italien «İl Messaggero».

Dans l’article, il est noté que la visite officielle en Italie du Président de la République d’Azerbaïdjan, M. Ilham Aliyev, du dimanche 13 juillet au mardi 15 juillet, pourrait être considérée comme une illustration parfaite de l’importance des relations azerbaïdjano- italiennes. Des accords entre Rome et Bakou, importants pour la stratégie énergétique de l’Europe, devraient être conclus lors de cette visite. Les parties visent également à mener des négociations pour élargir la coopération économique et culturelle des deux pays.

Selon les statistiques des trois premiers mois de l’année 2014, l’Italie est le premier partenaire économique de l’Azerbaïdjan depuis déjà 7 ans: en 2013, le chiffre d’affaires a dépassé les 7,4 milliards d’euros. Grâce à l’importation des hydrocarbures, le solde négatif de l’Italie s’élève à 6,4 miliards d’euros. Avec son taux de croissance le plus élevé, l’Azerbaïdjan est la première parmi les ex-républiques soviétiques. Le pays est parvenu à une croissance de 9,5% dans le domaine non pétrolier, le PIB a atteint 74 milliards de dollars dans le pays. La dette publique de l’Azerbaïdjan est de 9,1%, le taux de pauvreté de 5,6%.

Ilham Aliyev, âgé de 53 ans, a été élu pour la troisième fois consécutive à la présidence de la République d’Azerbaïdjan. À 33 ans, il était vice-président de la Société d’Etat des Pétroles. Un peu plus tard, il a été élu député, puis président du Parti du «Nouvel Azerbaïdjan». Le Président Ilham Aliyev accorde une attention particulière à la modernisation du pays, ainsi qu’à l’établissement de relations équilibrées avec les pays voisins. Lors de sa visite actuelle, le Président, accompagné des ministres des Affaires Etrangères, de la Culture et du Tourisme, et du ministre de l’Energie, doit s’entretenir à Rome avec le Président de la République, M. Giorgio Napolitano, le Premier ministre M. Mattheo Renzi, le président du sénat M. Pietro Grasso et le maire de la ville de Rome M. Ignazio Marino.

L’auteur écrit que l’ancien Premier ministre italien M. Enrico Letta avait effectué une visite officielle à Bakou en août 2013. Selon la décision du consortium Chahdeniz -2, la décision d’acheminement du gaz azerbaïdjanais vers l’Europe avant 2020, par le gazoduc TAP, a été signée en octobre précédent. En novembre 2013, une délégation de décideurs italien s’est rendue à Bakou, une visite au cours de laquelle l’Institut National Italien pour les relations du commerce extérieur (ICE), les sociétés ANCE et FEDERPROGETTİ ont jeté les bases d'un nouveau partenariat dans les domaines de la construction et de la santé, ont évoqué la construction d’une autoroute et du chemin de fer avec la Turquie ainsi que la construction d’un nouveau port dans la mer Caspienne. L’ancien ministre italien des Affaires Etrangères, Mme Emma Bonino, s’était entretenue en décembre dernier avec le Président Aliyev au sujet de la signature d’un protocole de partenariat économique et d’un accord sur le pipeline TANAP-TAP.

L’Europe attache une importance particulière à ses rapports avec Bakou dans un esprit de diversification de ses approvisionnements et de garantie de sa sécurité énergétique. (Le Président de la Commission européenne M.Barroso s’était rendu en visite à Bakou le 14 juin).

Dans l’article, l’auteur parle également des relations culturelles entre l’Azerbaïdjan et l’Italie. Le nom de Heydar Aliyev, le père de l'actuel Président, est très important pour la culture italienne. La Fondation portant son nom, et présidée par Mme Mehriban Aliyeva, est représentée régulièrement à la Biennale d'art de Venise. La Fondation a organisé la reconstruction des Musées Capitolins et les expositions des fondations Maxxi et Capri à Rome. Le pavillon d’Azerbaïdjan au Salon de Milan en 2015 sera organisé par cette fondation. On peut aussi lire dans l’article: «Lors de la visite du Président Ilham Aliyev en Italie, le maire de Rome et le ministre azerbaïdjanais de la culture et du tourisme devraient signer au musée Fori imperiali un mémorandum sur l’allocation d’un million d’euros pour les fouilles archéologiques».

La réputation internationale de M. Ilham Aliyev, Président de l’Azerbaïdjan, qui est actuellement le président du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe, et du pays hôte des Premiers Jeux Européens 2015, a renforcé la coopération politique. Le rôle du Président Ilham Aliyev pour assurer la stabilité dans le Caucase revêt une importance stratégique et sa politique étrangère multivectorielle avec les pays voisins et occidentaux s’appuie sur une coopération équilibrée.

L’auteur a souligné que l’occupation par les Arméniens d’une partie du territoire de l’Azerbaïdjan suite au conflit du Haut-Karabagh est une des question les plus soulevées par les Azerbaïdjanais lors des réunions internationales. Les quatre résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU exigent le retrait des troupes arméniennes des régions occupées de l’Azerbaïdjan. Bakou appelle l’Italie à intensifier son rôle dans le Groupe de Minsk, dont elle a été le président avant d’être remplacée plus tard par les Etats –Unis, la France et la Russie.

«L’Azerbaïdjan est un pays stable, et en même temps un facteur de stabilité pour l’Europe» a conclu l’auteur en citant une œuvre d’Antonello Biagini, vice-recteur de l'Université «La Sapienza» à Rome., auteur de trois livres sur l’Azerbaïdjan.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules