CHRONIQUE OFFICIELLE


La réunion conjointe des présidents azerbaïdjanais, russe et arménien à Sotchi [ Mise à jour ] VIDEO

A+ A

La réunion conjointe du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev avec ses homologues russe Vladimir Poutine et arménien Serge Sarkissyan s’est tenue le 10 août au palais Boçarov Ruçey à Sotchi.

En saluant les présidents azerbaïdjanais et arménien, le président russe Vladimir Poutine a déclaré:

-Monsieur Ilham fils de Heydar,

- Monsieur Serge Azatovitch,

Je tiens à vous remercier une fois de plus pour cette occasion de vous rencontrer en Russie.

Hier, nous avons eu l’occasion de parler avec le président azerbaïdjanais et celui arménien, des relations bilatérales. Hier soir, nous avons eu l’occasion de rencontrer dans une condition informelle. Dieu merci, hier soir nous n’avons pas abordé des questions d’affaires. Mais, nous avons eu néanmoins l’occasion de parler sur des sujets divers. A mon avis, de telle occasion crée une certaine atmosphère de parler sincèrement sur les questions difficiles, les plus complexes relatives à l’arrangement régional.

Bien sûr qu’il existe des formats internationaux pour le règlement de tels problèmes, du conflit du Haut Karabagh. Nous respectons tous ces formats internationaux et continuerons à travailler avec nos collègues.

Nos relations spéciales, en particulier , nos relations étroites et notre passé historique nous permettent d’échanger franchement nos vues sur ce qu’il faut faire pour avancer le règlement de tels problèmes hérités du passé. Quoi qu’il en soit, je pense qu’il est utile. Dans tous les cas, il est utile. Je suis très heureux de pouvoir vous rencontrer aujourd’hui et de parler de tous ces sujets.

X X X

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev a déclaré :

- Merci beaucoup, Vladimir Vladimirovitch.

- Merci pour votre point de vue sur cette question. Comme nous l’avons dir hier, cette question doit être résolue. Il a été trop retardée. J’espère que votre engagement personnel dans ce processus donnera un nouvel élan au processus de négociations.

Comme vous l’avez dit, le format des négociations existe déjà et il y a une base juridique pour le règlement du conflit. Le conseil de sécurité des Nations unies a adopté quatre résolutions revendiquant le retrait immédiat et sans réserve des forces armées arméniennes des territoires occupés de l’Azerbaïdjan. Malheureusement, plus de 20 ans se sont écoulés depuis l’adoption de ces résolutions ; mais elles sont restées encore sur le papier.

Les coprésidents du groupe de minsk travaillent, essayent d’approcher les parties, mais ce n’est pas encore satisfaisant. Donc, je pense que la Russie en tant que notre amie proche, notre partenaire et notre voisin, joue, bien sûr, un rôle particulier dans le processus du règlement. J’espère que dans un proche avenir, nous allons trouver la solution équitable de paix, de négociations et conforme aux normes et principes du droit international.

X X X

Le président russe Vladimir Poutine a dit :

- Je suis heureux de dire que le président azerbaïdjanais a attiré l’attention sur la nécessité de résoudre pacifiquement ce problème. En fait, c’est la chose la plus importante, car la perte humaine est la plus grande tragédie.

Pourtant, nous devons partir du fait qu’il y a une situations de conflit depuis de nombreuses années, et nous pouvons dire et nous devons dire qu’il a été hérité du passé, de l’Union soviétique. Et mutuellement, nous devons faire preuve de patience, de sagesse, de respect dans le but de trouver une solution.

Bien sûr, s’il y a une bonne volonté, toute les situations complexes peuvent être réglées. Il me semble que cette bonne volonté est manifestée et par le peuple azerbaïdjanais, et par le peuple arménien. Parlons-en, et puis discutons aussi avec nos collègues.

 

X X X

16:02

Sotchi, 10 août (AZERTAC). La réunion conjointe du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev avec ses homologues russe Vladimir Poutine et arménien Serge Sarkisyan s’est tenue le 10 août au palais Boçarov Ruçey à Sotchi.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes