POLITIQUE


Le bureau de Nakhitchevan de l’AzerTAc a fait fermer une page Facebook des Arméniens

A+ A

Nakhitchevan, 23 juillet (AZERTAC). Le 23 juillet, jour du 21e anniversaire de l’occupation d’Aghdam, le bureau de l’AZERTAC en République autonome du Nakhitchevan a réussi à faire fermer la page Facebook «Nakhitchevan belongs to Armenia» qui cherche à justifier les prétentions territoriales des Arméniens contre la République d’Azerbaïdjan par des soi-disant faits.

Les Arméniens diffusent sur cette page Facebook des informations falsifiées en anglais, dans lesquelles ils prétendant que le Nakhitchevan est une ancienne terre arménienne, ils promeuvent les soi-disant faits inventés par les prétendus «historiens» arméniens. Ils diffusaient également des vidéos sur la République autonome du Nakhitchevan, les informations infondées sur la destruction des monuments et des cimetières arméniens dans le territoire d’une région ancienne de l’Azerbaïdjan.

Bien que la plupart des utilisateurs azerbaïdjanais du réseau social aient adressé à Faceebook de nombreuses plaintes exigeant la suppression de ladite page, ils n’ont obtenu aucun résultat.

Le bureau de l’AZERTAC en République autonome du Nakhitchevan a adressé, afin d’éliminer les démarches provocatrices des Arméniens, une demande à la direction du réseau social Facebook, dans laquelle il est noté que le fonctionnement de cette page est en complète contradiction avec les normes du droit international et vise à falsifier l’histoire.

La direction de Facebook a immédiatement réagi à cette demande justifiée, en étudiant la plainte et en décidant de supprimer la page «Nakhitchevan belongs to Armenia».

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules