POLITIQUE


Le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères a répondu à la déclaration des Etats-Unis relative à Leyla Yunus

A+ A

Bakou, 2 août (AZERTAC). Comme dans chaque société démocratique dans laquelle la primauté de la loi est assurée, en Azerbaïdjan aussi, aucune personne n’est poursuivie ou traduite en justice pour ses activités politiques. Nul n’est au-dessus de la Loi dans ce pays, est écrit dans le communiqué du ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères.

Selon le communiqué, le Procureur Général et le Ministère de la sécurité nationale ont donné le 31 juillet des informations détaillées sur les causes de l’arrestation de Leyla Yunus. Outre d’autres accusations, Leyla Yunus est aussi accusée de haute trahison.

Les prétentions sur les restrictions des activités de la société civile en Azerbaïdjan qui accueille plus de 3000 organisations non-gouvernementales, sont loin de la vérité et reflètent des positions partiales. Les tentatives de telles pressions politiques contre l’Azerbaïdjan sont inadmissibles.

Ces déclarations sont considérées comme les tentatives de politiser cette enquête et d’interférer aux travaux judiciaires et de remettre en question l’indépendance du système judiciaire en Azerbaïdjan.

Quant aux allégations sur l’accusation de Leyla Yunus pour la diplomatie populaire, nous voudrions faire savoir que l’Azerbaïdjan comme la partie la plus intéressée à un règlement rapide du conflit, a toujours soutenu le dialogue entre les communautés azerbaïdjanaise et arménienne du Haut Karabagh. Cependant, les activités sociales et la diplomatie populaire doivent être effectuées dans le cadre de la législation de la République d’Azerbaïdjan.

Se prétendant comme le gardien de la primauté de la loi et agissant selon les principes du droit international, ainsi que les décisions des organisations internationales, il serait mieux que le Département d’Etat américain, soit guidé par les mêmes règles de droit et envisage des sanctions contre l’Arménie qui a occupé le territoire azerbaïdjanais et a commis le nettoyage sanglante ethnique et qui continue ces actes voire aujourd’hui. 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules