POLITIQUE


Le consulat d’Azerbaïdjan à Los-Angeles a publié une déclaration relative à la résolution partiale du Sénat de l’Etat de Californie concernant le Haut-Karabagh

A+ A

Washington, 28 août (AZERTAC). Le consulat d’Azerbaïdjan à Los-Angeles a publié une déclaration relative à la résolution partiale du Sénat de l’Etat de Californie concernant le Haut-Karabagh.

La déclaration se lit comme suit: «Comme vous le savez, sous la pression du lobby arménien de l'Etat de Californie des Etats-Unis la résolution anti-azerbaïdjanaise n°AJR 32 était dans l’ordre du jour du Sénat de Californie depuis un certain temps. Dès que la résolution a été mise dans l’ordre du jour du Sénat le consulat général d’Azerbaïdjan à Los Angeles a envoyé à plusieurs reprises une lettre à tous les sénateurs, a tenu de nombreuses réunions avec eux lors desquelles ils ont été informés que la résolution était entièrement partiale, contraire à la politique étrangère des Etats-Unis, ainsi qu’elle soutenait le nettoyage ethnique et l’occupation.

En outre, la communauté azerbaïdjanaise en Californie s’est mobilisée et a exprimé sa protestation par divers moyens au Sénat. En conséquence, malgré tous les efforts du lobby arménien en Californie où vivent plus d’un million d’Arméniens, des deux députés arméniens de l’organe législatif de cet Etat, les pressions des Arméniens sur les sénateurs par différents moyens, y compris la menace, le chantage, 17 sénateurs sur 40 ont refusé de voter pour la résolution pendant le scrutin qui a eu lieu le 27 août dernier.

Toutefois, les sénateurs qui bénéficient en permanence du soutien financier du lobby arménien pour réaliser leurs campagnes électorales et devenus totalement dépendants de lui, ont voté pour cette résolution afin de persuader le lobby arménien. Ce qui est une véritable corruption des hommes politiques. On ne peut pas l’appeler autrement. C’est également une parfaite illustration du défaut de la démocratie et du système politique américains. L’adoption d’une telle résolution qui porte préjudice à la position officielle et aux intérêts nationaux des Etats-Unis afin de plaire à un certain lobby ethnique montre que le système politique américain a besoin de reformes urgentes.

Il faut aussi souligner le fait que ce n'est pas la première résolution adoptée par l'organe législatif de la Californie concernant le conflit du Haut-Karabagh. Des résolutions similaires ont été adoptées en 1993, 1997 et 1999. Cependant, ces résolutions n’ont aucune importance juridique et politique. Ce ne sont que des morceaux de papier de nature déclarative. La communauté internationale, y compris les Etats-Unis, reconnait le Haut-Karabagh comme le territoire de l’Azerbaïdjan et ces morceaux de papier ne sont pas en mesure de changer cette position».

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules