ECONOMIE


Washington: Une «table ronde» au sujet de «Le Couloir gazier Sud : les implications pour la sécurité énergétique de l’Europe»

A+ A

Washington, 17 septembre (AZERTAC). Une «table ronde» au sujet de «Le Couloir gazier Sud : les implications pour la sécurité énergétique de l’Europe» a eu lieu à Washington.

Le vice-président de la société BP pour le projet de «Le Couloir gazier Sud», Joseph Murphy, et le directeur du projet de TAP pour les relations extérieures, Michael Hoffmann, sont intervenus à la «table ronde» organisée par Le Centre de recherches sur l’Eurasie, la Russie et l’Europe de l’EST de l’Université de Georgetown.

Le modérateur de la «table ronde» Branda Chaffer a prononcé un discours d’ouverture sur l’importance du Couloir gazier Sud.

Ensuite, Joseph Murphy a donné des informations sur le concept et les tendances des activités de la société BP sur le projet d’acheminement du gaz extrait du champ de Chahdeniz.

Michael Hoffmann a noté que le projet de gazoduc Transadriatique ouvrirait de nouvelles opportunités pour les pays, tels que l’Albanie (qui a déjà confirmé sa présence dans le projet), la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro et la Bulgarie. Puis, il a dit que les partenaires envisageaient d’investir 45 milliards de dollars dans la mise en œuvre de ce projet.

«9 milliards de dollars ont été déjà dépensés pour les accords conclus depuis janvier dernier. Les partenaires du projet jouent un rôle géostratégique dans la région et le Couloir gazier Sud est le plus grand projet mis en œuvre par le BP avec le soutien politique des Etats-Unis et de l’Union européenne» a-t-il estimé.

Les experts des centres de recherche scientifique de Washington, les étudiants de l’Université de Georgetown et les représentants d’ambassade ont été présents à la «table ronde».

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules