CULTURE


Le ballet «Ombres de Goboustan» présenté au siège de l’UNESCO
La Première dame d’Azerbaïdjan Mehriban Aliyeva a été présente à la cérémonie

A+ A

Paris, 18 septembre (AZERTAC). Arrivée au siège de l’UNESCO à Paris, Mme Mehriban Aliyeva, première dame d’Azerbaïdjan, ambassadrice de bonne volonté de cette organisation, s’est entretenue avec la directrice générale Irina Bokova.

Lors de l’entretien, les parties ont indiqué l’importance des projets mis en œuvre conjointement par l’Azerbaïdjan et l’UNESCO, et de la présentation de Goboustan à l’UNESCO. Elles se sont dites convaincues que les relations bilatérales seraient élargies à l’avenir.

La directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, a d’abord salué Mme Mehriban Aliyeva, première dame d’Azerbaïdjan. Elle s’est félicitée de la présentation à l’UNESCO de Goboustan, un des chefs d’œuvre du peuple azerbaïdjanais et du patrimoine mondial, et a noté que l’harmonie que ce ballet avait créée était devenue un élément clé dans la coopération bilatérale.

Le ministre de la culture et du tourisme Abulfas Garayev a noté que beaucoup de travail avait été effectués, des projets avaient été mis en œuvre dans le pays afin de protéger Goboustan et de le transmettre aux futures générations. Le ministre a fait savoir que le Musée construit à la Réserve national historico-architectural de Goboustan avait été inauguré avec la présence du Président Ilham Aliyev et de son épouse Mehriban Aliyeva, en décembre 2011.

Le ministre a également dit que la première présentation du ballet «Ombres de Goboustan» avait eu lieu à Paris il y a 45 ans, et retourner à ce sujet dans la capitale française était un bon cadeau pour les amateurs d’art de la ville.

Ensuite, le ballet «Ombres de Goboustan» a été présenté.

Rappelons que Goboustan a été inscrit en 2007 sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce monument historique, richesse nationale du peuple azerbaïdjanais, continue d’attirer l’attention des scientifiques mondiaux. Actuellement, de nombreux projets sont mis en œuvre pour la promotion de Goboustan à l’échelle mondiale et en ce sens, la première dame d’Azerbaïdjan Mehriban Aliyeva attache une importance particulière à la coopération avec l’UNESCO.

Ensuite, s’est tenue l’ouverture d’une exposition de photos des dessins rupestres dans le cadre de la promotion de Goboustan à l’UNESCO. L’exposition a été organisée par la représentation permanente de l’Azerbaïdjan auprès de l’UNESCO, en collaboration avec la Fondation Heydar Aliyev et le Ministère de la Culture et du Tourisme.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules