POLITIQUE


Les Premiers ministres azerbaïdjanais et monténégrin ont examiné les perspectives des relations bilatérales

A+ A

Bakou, 18 septembre (AZERTAC). Artour Rassizade, premier ministre azerbaïdjanais, a reçu aujourd’hui Milo Đukanović, premier ministre monténégrin, en visite officielle en Azerbaïdjan.

Les Premiers ministres ont tenu tout d’abord une réunion en tête à tête, ensuite avec la participation des délégations d’envergure.

Saluant son homologue monténégrin et la délégation l’accompagnant, Artour Rassizade, premier ministre azerbaïdjanais, a insisté sur le développement rapide de la coopération entre les deux pays et a souligné le niveau élevé des visites mutuelles.

Evoquant les relations économiques bilatérales, Artour Rassizade a salué les activités de la commission mixte pour la coopération économique entre les deux gouvernements. Il a également mis en lumière la participation tous les deux pays aux projets de grande envergure en réalisation.

Le premier ministre azerbaïdjanais a insisté sur la portée de l’élargissement de la coopération dans le domaine humanitaire.

Abordant le conflit arméno – azerbaïdjanais du Haut Karabagh, A. Rassizade a porté à l’attention qu’à la suite de l’agression militaire des forces armées arméniennes contre l’Azerbaïdjan 20% des territoires azerbaïdjanais ont été occupés. Malheureusement, au bout de 20 ans, ce conflit n’a pas encore trouvé sa solution.

Milo Đukanović, premier ministre monténégrin, a insisté sur les relations d’amitié entre les deux pays s’appuyant à la confiance mutuelle. Saluant le développement rapide des relations bilatérales, il a mis en valeur la base juridique existant pour l’élargissement de la coopération.

Insistant sur la portée de la pose de la première pierre du Couloir du Sud dans le cadre du 20e anniversaire du Contrat du Siècle, le premier ministre monténégrin a noté d’être heureux de la participation de son pays à ce nouveau projet.

M. Đukanović a présenté sa gratitude à l’Azerbaïdjan d’avoir apporté une aide globale à son pays et pour ses relations d’amitié.

A la fin, l’accord de coopération a été signé entre les ministères de l’éducation des deux pays.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules