POLITIQUE


La résolution adoptée par le Parlement européen en matière de droits de l’homme en Azerbaïdjan est tout à fait infondée et partiale

A+ A

Bakou, 18 septembre (AZERTAC). Le chef du service de presse du Ministère des Affaires étrangères, Elman Abdoullayev, s’est exprimé, jeudi 18 septembre, sur la résolution adoptée par le Parlement européen en matière de droits de l’homme en Azerbaïdjan.

La résolution que le Parlement européen a adoptée est tout à fait infondée et partiale, a déclaré Elman Abdoullayev. La primauté de la loi, la défense des droits de l’homme, la liberté d’expression et de réunion et l’indépendance du système judiciaire sont tout à fait assurées en Azerbaïdjan. Personne n’est persécuté, ni condamné pour ses opinions et activités politiques. En Azerbaïdjan, comme dans toute communauté démocratique qui assure la primauté de la loi, personne ne peut se croire au-dessus des lois. Etant une illustration de l’attitude partiale, cette résolution n’a pour objectif que d’exercer des pressions politiques sur l’Azerbaïdjan.

Le chef du service de presse a fait savoir que la mise en place artificielle de cette résolution à la veille de la cérémonie de pose des fondements du corridor gazier Sud, le 20 septembre 2014 à Bakou, était qualifiée de tentative de porter atteinte, sous le nom des droits de l’homme, au succès de ce projet qui apporterait une contribution sans précédent à développer davantage les relations entre l’Union européenne et l’Azerbaïdjan et à aider l’Union européenne à renforcer sa sécurité énergétique.

Cette résolution qui provient de la commande politique et du deux poids deux mesures faites intentionnellement contre l’Azerbaïdjan témoigne de la présence au sein du Parlement européen des forces œuvrant contre les propres intérêts de base de l’Union européenne.

Ce genre de milieux qui se présentent comme les hérauts des droits de l’homme et de la démocratie ferment les yeux sur la violation des droits de plus d’un million de réfugiés et des personnes déplacées azerbaïdjanais, dépourvus de leurs droits les plus élémentaires, ce qui montre leur véritable intention et leur contribution au deux poids deux mesures.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules