POLITIQUE


La tolérance en Azerbaïdjan est un exemple pour le monde entier

A+ A

Washington, 19 septembre (AZERTAC). Le programme conjoint de l’ambassade d’Azerbaïdjan à Washington et de celle d’Israël à Bakou se poursuit aux Etats-Unis.

L’ambassadeur d’Israël en Azerbaïdjan Rafael Harpaz et le conseiller de l’ambassade d’Azerbaïdjan Mammad Talybov ont assisté à un certain nombre d’événements sur les relations israélo-azerbaïdjanaises à Washington et à Philadelphie, capitale historique des Etats-Unis.

L’ambassadeur israélien et le diplomate azerbaïdjanais ont pris part à un séminaire à l’Université américaine Washington, à une conférence organisée par le Comité juif américain (CJA), la Coalition juive républicaine et l’Association des Jeunes professionnels ACCESS et sont intervenus devant le présidium du CJA à Philadelphie. Ils ont parlé des relations amicales entre les peuples azerbaïdjanais et israélien, ainsi que de la coopération mutuellement bénéfique avant de répondre aux questions sur les événements dans la région et les relations avec les Etats-Unis.

L’ambassadeur Rafael Harpaz a abordé la tolérance dans la société azerbaïdjanaise et a déclaré que les représentants de différents peuples, y compris les juifs y vivaient en paix et en sécurité. Le diplomate a dit avoir vu la tolérance de ses propres yeux et l’a qualifié d’un bon exemple pour le monde entier. Il a mis l’accent sur le rôle du leader national Heydar Aliyev dans la poursuite et le développement des traditions de tolérance qui ont des racines historiques dans la société azerbaïdjanaise et a ajouté que cette politique était poursuivie avec succès par le président Ilham Aliyev.

Le programme conjoint des ambassades se poursuit à New York.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules