POLITIQUE


The Huffington Post : La Grande-Bretagne doit prendre une part plus active dans le règlement du conflit du Haut-Karabagh

A+ A

Londres, 23 septembre (AZERTAC). Le journal The Huffington Post a publié un article intitulé «La Grande-Bretagne doit prendre une part plus active dans le règlement du conflit du Haut-Karabagh».

Au début de l’article écrit par Fiyaz Mughal, directeur de l’organisation non gouvernementale Faith Matters, il s’agît de l’importance stratégique de l’Azerbaïdjan, met en valeur la portée de la compréhension par d’autres pays de l’importance de l’Azerbaïdjan.

Abordant le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh, Fiyaz Mughal écrit que l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan a été violée suite à la politique d’occupation de l’Arménie. Plus d’un million d’Azerbaïdjanais ont été expulsés de leur terre natale suite à ce conflit. Un massacre a été commis contre les Azerbaïdjanais à Khodjaly en 1992. Le conflit fait naître de sérieuses menaces, aussi est-il nécessaire de le régler rapidement.

Dans l’article il s’agît également des efforts déployés par le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, des rencontres qu’il a tenues pour le règlement du conflit.

L’auteur parle des réussites que l’Azerbaïdjan a obtenues après le rétablissement de son indépendance, des succès du pays en matière d’administration publique et de droits de l’homme. Dans cet article dont l’auteur écrit que l’Azerbaïdjan joue un rôle de pont entre l’Occident et l’Orient, il est noté que l’Azerbaïdjan est le partenaire principal au Caucase pour le Royaume-Uni.

L’auteur parle également des relations qui se développent rapidement, surtout dans le domaine énergétique, entre la Grande-Bretagne et l’Azerbaïdjan.

Il met en valeur que le Royaume-Uni doit prendre une part plus active dans la mise en œuvre des 4 résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies, concernant le retrait des troupes arméniennes des territoires occupés de l’Azerbaïdjan et ne doit pas permettre la prolongation du conflit.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules