POLITIQUE


La session d’automne de l’APCE a entamé ses travaux

A+ A

Strasbourg, 29 septembre (AZERTAC). L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) a entamé son premier jour de travail suite aux réunions tenues dans le bureau traditionnel et la commission permanente de l’APCE.

La réunion a été ouverte par Mme Anne Brasseur, présidente de l’APCE, qui a donné des informations sur la conférence de l’APCE tenue avec la participation des présidents de parlement et de sénat de 60 pays à Oslo, capitale de la Norvège, a parlé de la situation de la démocratie, des droits de l’homme et de la primauté de la loi dans différents pays, ce qui constituent les priorités majeures du Conseil de l’Europe.

La présidente de l’APCE a souligné que la crise financière continuait, insistant sur la nécessité du dialogue commun et de la coopération dans l’élimination de cette crise, la question concernant les droits de l’homme.

Mme Anne Brasseur a dit avec regret que le néofascisme avait surgi pendant les derniers temps en Europe, mettant la nécessité de lutter contre ce genre de cas faisant naître de sérieuses menaces.

Ensuite, le rapport sur les activités du bureau et de la commission permanente de l’APCE a été présenté.

Puis, l’ordre du jour a été confirmé. Les députés européens ont décidé de discuter de la situation en Ukraine, des élections présidentielles tenues en Turquie, des perspectives de la coopération Europe- Méditerranée, des droits des femmes, de la qualité de l’éducation, de la bonne gouvernance et d’autres questions.

La session d’automne de l’APCE poursuit ses travaux.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules