POLITIQUE


Les problèmes des réfugiés et des personnes déplacées, victimes du conflit du Haut-Karabagh, ont fait l’objet des discussions

A+ A

Bakou, 15 octobre, AZERTAC

M. Ali Hassanov, vice-Premier ministre, président du Comité d'État pour les réfugiés et les personnes déplacées, président de la Commission natinale sur l'aide humanitaire internationale, s’est entretenu le 15 octobre avec M. Derek Hogan, chargé d’affaires à l'ambassade des Etats-Unis, et Mme Brooke Isham, directrice du bureau de l'Agence américaine pour le développement international (USAID) à Bakou.

Le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh et les problèmes des réfugiés et des personnes déplacées à l'intérieur causés par ce conflit, l'amélioration de leurs conditions de vie ont fait l’objet des discussions lors de l’entretien consacré aux projets humanitaires et aux projets futurs à réaliser en Azerbaïdjan, a-t-on appris auprès du Comité d’Etat pour les réfugiés et les personnes déplacées.

Le Vice-Premier ministre a fait savoir que la coopération tous azimuts entre les deux pays s’était établie sur des bases solides, que les relations étaient entrées dans une nouvelle phase de développement. M. Ali Hassanov a présenté ses remerciements pour les aides humanitaires, les actions humanitaires et les projets de développement mis en œuvre par les organisations humanitaires américaines installées en Azerbaïdjan ainsi que par l’ambassade des Etats-Unis à Bakou, évoquant que la coopération dans ce sens revêtait une grande importance.

M. Derek Hogan, chargé d’affaires à l'ambassade des Etats-Unis à Bakou, a dit que les Etats-Unis avaient toujours attaché une attention particulière au règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh, à l’amélioration des conditions de vie des réfugiés et des personnes déplacées azerbaïdjanais, à leur retour sur leur terre natale, appréciant hautement le développement économique rapide en Azerbaïdjan, l’obtention par l’Etat azerbaïdjanais d’une grande réputation à l’échelle internationale, les travaux réalisés pour améliorer les conditions sociales des réfugiés et des personnes déplacées.

Lors de l’entretien les discussions ont également porté sur l’état actuel du règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh, les tâches à réaliser en matière de résolution des problèmes des Azerbaïdjanais expulsés de leur terre natale suite à ce conflit, ainsi que d’autres questions d’intérêt commun.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules